Benoît Rioux
Agence QMI

Mathieu Roy en mission au Yukon

Mathieu Roy en mission au Yukon

Mathieu Roy participe au présent Championnat du monde de softball masculin, à Whitehorse, au Yukon.Photo Courtoisie / Championnat du monde de softball masculin

Benoît Rioux

Pendant que le baseball majeur s'est tourné vers Miami pour le match des étoiles, le Québécois Mathieu Roy s'illustre ces jours-ci à Whitehorse, au Yukon, dans le cadre du Championnat du monde de softball masculin.

Encore lundi soir, au moment où Aaron Judge remportait le concours de circuits, Roy obtenait trois coups sûrs en cinq présences dans une victoire de 15-1 du Canada contre Hong Kong.

«Personnellement, ça va bien, j'ai une petite blessure au genou qui m'a donné un peu de misère durant les deux dernières semaines, mais ça va de mieux en mieux, a indiqué Roy, qui évolue au poste de voltigeur. La confiance au bâton est de retour, j'avais eu quelques matchs difficiles, la semaine dernière.»

Au total, depuis le début du Championnat du monde, l'athlète originaire de Saint-Gervais, dans la région de Bellechasse, conserve une moyenne au bâton de ,500 (4 en 8). Il s'est par ailleurs retrouvé sur les sentiers six fois sur 10, à la suite de deux buts sur balles.

Au-delà de ses performances personnelles, Roy se dit satisfait que l'équipe canadienne ait remporté ses quatre premiers matchs. Des gains de 8-3 contre l'Argentine, de 7-1 contre les États-Unis ont été particulièrement savoureux.

«L'objectif premier de l'équipe est de terminer en tête de notre section à la suite du tournoi à la ronde afin de nous donner deux vies pour la ronde des médailles, a expliqué Roy. Les deux premiers de chaque pool obtiennent deux vies et les quatre premiers de chaque pool accèdent à la ronde des médailles.»

Ruée vers l'or

Deux sections de huit équipes composent donc ce Championnat du monde, qui rassemble également, parmi les principaux prétendants, l'Australie, la République dominicaine, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Venezuela et le Danemark.

«Si on finit les premiers notre section, notre objectif en tant que champions du monde en titre est bien entendu la médaille d'or, a poursuivi Roy. Un autre de nos objectifs à court terme est de s'assurer que tout le monde soit prêt pour la ronde des médailles, nous avons une équipe très complète, donc jusqu'à présent tout le monde a un temps de jeu à peu près égal.»

Le Canada a effectivement remporté le plus récent Championnat mondial, en 2015. La compétition avait également eu lieu en sol canadien, soit à Saskatoon. Roy faisait déjà partie de la formation, il y a deux ans.

Puisque le présent tournoi a lieu au Yukon, il y a maintenant lieu de parler de «ruée vers l'or». Au cours des prochains jours, le Québécois de 28 ans a effectivement la chance de défendre ce titre avec ses coéquipiers. Le tournoi à la ronde se poursuit jusqu'au 13 juillet tandis que les matchs éliminatoires seront disputés du 14 au 16 juillet.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos