Agence QMI
Agence QMI

Baseball majeur: Montréal demeure une option envisageable

Baseball majeur: Montréal demeure une option envisageable

Le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred.Photo AFP

Agence QMI

Le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, a une fois de plus mentionné que Montréal était une option envisageable si un processus d'expansion était amorcé, lundi.

Manfred a pris part à une conférence de presse dans le cadre des festivités entourant le match des étoiles qui se déroule à Miami et c'est à ce moment qu'il a expliqué que Montréal demeurait un bon choix.

«Il y a quelques villes qui pourraient avoir une équipe. Montréal, Charlotte et Mexico City, ou une autre ville du Mexique sont également des options envisageables», a admis le commissaire en conférence de presse.

Toutefois, avant de discuter d'une équipe supplémentaire, il assure qu'il est primordial de régler les dossiers des stades des Athletics d'Oakland et des Rays de Tampa Bay.

La vente des Marlins

L'actuel propriétaire des Marlins de Miami, Jeffrey Loria, tente de vendre son équipe et selon Manfred, trois acheteurs potentiels seraient toujours intéressés à acquérir la formation floridienne. Si le commissaire demeure impliqué dans le dossier, il est clair que la décision finale revient aux Marlins.

«C'est un dossier qui appartient aux Marlins, a expliqué Manfred dans une entrevue avec le site web du réseau CBS. C'est monsieur Loria qui détient l'équipe. Présentement, ils sont en processus de vente. C'est certain que nous aimerions que le dossier se règle assez rapidement, mais il y a beaucoup de travail à faire. Je suis confiant que le tout se fera assez aisément et sans trop tarder.»

Il faudra donc surveiller attentivement l'équipe qui pourrait décider d'échanger quelques joueurs vedettes.

Selon un article publié récemment dans le «USA Today», des joueurs comme Marcell Ozuna, Christian Yelich et même le puissant cogneur Giancarlo Stanton pourraient changer d'adresse.

«Lorsqu'une équipe est en vente, il faut regarder attentivement les transactions, a admis Manfred. Lors des derniers mois, j'ai parlé au président de l'équipe, David Samson presque chaque jour. Ça m'étonnerait beaucoup qu'il décide de liquider ses joueurs.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos