Agence QMI

Les Rays remportent un match historique à Cuba

Les Rays remportent un match historique à Cuba

Sous la musique et les chants des spectateurs, les joueurs ont foulé le terrain avec des enfants dans les bras avant le début du match.Photo Nicholas Kamm / AFP

Devant une foule enthousiaste, les Rays de Tampa Bay ont remporté un match historique contre la formation nationale de Cuba, mardi après-midi, à La Havane.

James Loney a été le héros de la rencontre dans cette victoire de 4-1 avec trois points produits, frappant notamment un circuit de deux points en quatrième manche.

Le spectacle a toutefois commencé avant même que la première balle soit lancée quand le président américain Barack Obama s'est retrouvé assis aux côtés de son homologue cubain Raul Castro dans les estrades de l'Estadio Latinoamericano. Les deux ont même fait la vague.

La dernière fois qu'un club du baseball majeur avait joué à Cuba, c'était en 1999. Les Orioles de Baltimore avaient alors vaincu l'équipe cubaine 3-2, au même endroit.

Sous la musique et les chants des spectateurs, les joueurs ont foulé le terrain avec des enfants dans les bras avant le début du match.

Dayron Varona rentre à la maison

Au terme des cérémonies, le premier frappeur de la rencontre, Dayron Varona, des Rays, a été chaudement accueilli. Pour cause, le voltigeur d'origine cubaine effectuait cette semaine son retour sur l'île après avoir fait défection il y a trois ans. Varona devenait ainsi le premier joueur de baseball cubain à revenir jouer dans ce pays après l'avoir quitté illégalement.

Varona a frappé un ballon au premier but, ce qui ne l'a pas empêché d'être félicité par ses coéquipiers.

Loney a produit le premier point de la partie, à l'aide d'un simple, en deuxième manche. Obama n'a pas manqué de serrer la main au président cubain après que Kevin Kiermaier ait croisé le marbre.

Rusy Reyes a claqué une longue balle en solo à la dernière reprise pour réduire l'écart à 4-1.

Bonne sortie pour Moore

Le lanceur partant de la formation cubaine Yosvani Torres a été retiré de la rencontre après deux manches et deux tiers à la suite d'un but sur balles accordé à Evan Longoria. Il a alloué un seul point aux Rays pendant sa présence au monticule.

Matt Moore a connu un bon départ pour la formation floridienne, permettant six coups sûrs en six manches de travail.

Les Cubains Yordan Manduley, Yosvani Alarcon et Jose Adolis Garcia ont chacun frappé deux balles en lieu sûr dans cette partie.

De beaux gestes

Au terme du match, le gérant des Rays, Kevin Cash, a tenu à souligner l'initiative de ses joueurs, qui ont échangé de chandail avec leurs rivaux après la partie, en plus de serrer la main de Castro.

«Ces deux jours ici ont été incroyables, a-t-il mentionné sur le réseau ESPN. Avoir les deux présidents ici et pouvoir jouer devant eux et cette foule passionnée qu'il y a ici. Ce sont les joueurs qui ont décidé d'échanger leur chandail, tout le mérite leur revient. C'est un jour très spécial.»

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos