Benoît Rioux
Agence QMI

Bautista déjà présent au camp des Blue Jays

Les Blue Jays retournent au travail

Voir en plein écran

Benoît Rioux

DUNEDIN, Floride - Il n'y a que les lanceurs et les receveurs qui étaient attendus lundi matin, à Dunedin, mais voilà que Jose Bautista a décidé de se pointer au camp d'entraînement des Blue Jays de Toronto.

Sous les yeux ébahis des journalistes et des photographes, le voltigeur est descendu de l'autobus en même temps que ses coéquipiers. Le joueur d'arrêt-court Troy Tulowitzki comptait aussi parmi les surprises.

«Il y aura deux autobus qui se rendront au stade. L'autobus de deux heures sera pour ceux qui ont besoin de travailler encore un peu. L'autobus vide partira à cinq heures», a déjà dit l'ancien gérant du baseball majeur Dave Bristol.

Visiblement, Bautista et Tulowitzki, même s'ils font déjà partie de l'élite, ont compris le sens de cette maxime.

«On dirait que les gars ont hâte de commencer l'année et c'est toujours plaisant quand des gars arrivent plus tôt, ça prouve qu'ils ont le goût d'être ici», a observé Russell Martin, précisant que Ryan Goins et Chris Colabello étaient aussi sur place, entre autres.

Un message clair

Si Bautista avait hâte de retrouver ses compagnons des Blue Jays, il a par ailleurs livré un message on ne peut plus clair à l'organisation.

Joueur autonome au terme de la prochaine saison, il n'entend pas s'éterniser avec les négociations contractuelles.

«Je leur ai dit ce que je demandais, je ne crois pas qu'il devrait y avoir de négociations. Je pense que j'ai déjà prouvé ce que je valais», a-t-il résumé concernant une rencontre tenue avec le président Mark Shapiro et le directeur général Ross Atkins.

C'est clair, net et précis: s'il n'obtient pas ce qu'il veut, Bautista va aller voir ailleurs. De toute façon, bien des équipes rêvent à un joueur comme lui, peu importe le prix à payer.

Heureux pour Donaldson

En attendant, les Jays ont retenu les services du joueur le plus utile de la Ligue américaine Josh Donaldson, qui était pour sa part admissible à l'arbitrage, en lui octroyant un contrat de deux ans, plus tôt ce mois-ci.

«Ça réconforte tout le monde de savoir qu'il va être avec l'équipe pour les deux prochaines années, a commenté Martin. On l'adore tous ce gars-là, c'est une machine. Il veut jouer à chaque jour. C'est un leader dans le club. Il a aussi une grosse personnalité. Disons qu'il fait bien du bruit, mais on l'aime beaucoup.»

Un lien est-il à faire avec un certain défenseur du Canadien de Montréal?

Au chapitre des rumeurs, les Blue Jays seraient intéressés par les services du voltigeur Jay Bruce. Un dossier à suivre!

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos