Agence QMI

Rob Manfred toujours optimiste pour Montréal

Rob Manfred toujours optimiste pour Montréal

Ci-contre, Rob Manfred.Photo Getty Images AFP

Le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, a mentionné mercredi qu'il a toujours confiance de voir Montréal demeurer un excellent marché pour son sport, ajoutant cependant qu'une expansion n'est pas au menu de son organisation.

La métropole québécoise a néanmoins gagné des points depuis quelques années. À défaut d'avoir croisé le marbre dans le dossier du retour d'un club des ligues majeures, elle est actuellement en position de marquer.

Aussi, le dirigeant est heureux de constater l'intérêt grandissant de la population montréalaise pour la balle.

«Je reste positif à propos de Montréal, a-t-il dit dans une entrevue livrée au site canadianbaseballnetwork.com. On m'a dit que les organisateurs des deux matchs au Stade olympique (devant opposer les Blue Jays de Toronto aux Red Sox de Boston les 1er et 2 avril) font du boulot fantastique en ce qui a trait à la vente de billets. C'est un bon indicateur à ce sujet.»

«Par contre, nous n'avons pas une concession à déménager et l'élargissement des cadres est un projet à long terme. Nous surveillons constamment les marchés ayant du potentiel et nous mettons à jour régulièrement nos informations. Le nom de Montréal est sur la liste.»

Bronfman parmi les intéressés

Par ailleurs, Stephen Bronfman, le fils de l'ancien propriétaire des Expos de Montréal Charles Bronfman, serait à la tête d'un groupe d'investisseurs désirant ramener le baseball majeur au Québec.

«Je lui ai parlé de manière périodique quant à la présence de notre sport dans cette ville, a confirmé Manfred. Mais je rappelle que l'expansion n'est pas une préoccupation qui comblera notre temps cette année, d'autant plus qu'il faudra se concentrer sur la prochaine convention collective en 2016.»

Tout en refusant de commenter les récentes allégations relatives à une «garde partagée» des Rays de Tampa Bay entre cette municipalité floridienne et Montréal, le numéro 1 des majeures a admis être conscient de la fluctuation à la baisse du dollar canadien.

«La taille du marché visé reste importante», a-t-il affirmé, spécifiant que Mexico, Charlotte, San Antonio et Portland, en Oregon, constituaient d'autres endroits ayant retenu son attention.

Enfin, Manfred ne semble pas entiché par la présence d'une équipe au Stade olympique sur une base permanente, et ce, même si des rénovations étaient réalisées.

«N'étant pas sur place pour examiner la condition de l'édifice, je ne commenterai pas. Cependant, on m'a dit que des travaux de réaménagement concernant de vieux stades coûteraient beaucoup plus cher pour les remettre à niveau», a-t-il résumé.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos