Agence QMI

Tim Raines frappe à la porte du Temple

Tim Raines frappe à la porte du Temple

Tim Raines sera-t-il intronisé?Photo Martin Chevalier / Agence QMI

Le Temple de la renommée du baseball ouvrira ses portes à de nouvelles figures, mercredi, mais l'ancien joueur des Expos de Montréal Tim Raines pourrait bien demeurer sur le seuil.

La journée sera importante pour Raines, qui en est à une neuvième année d'admissibilité.

Ainsi, s'il ne fait pas son entrée à Cooperstown, il en sera par la suite à sa 10e et ultime chance, selon les règles en vigueur.

Or, en 2017, la nouvelle cuvée incluant Manny Ramirez et Vladimir Guerrero, entre autres, n'aura rien pour l'aider.

L'année dernière, Raines avait récolté 55% des votes. Pour entrer au Panthéon, un joueur doit amasser au moins 75% des voix.

Devant l'urgence de la situation, Raines a reçu l'appui de nombreuses personnalités à travers différents médias, si bien que sa cote semble vouloir augmenter.

Il y a deux semaines, c'était au tour de Larry King, ancien animateur du réseau CNN, de faire son plaidoyer pour l'ex-voltigeur des Expos.

Au fil des discussions, les arguments reviennent: Raines aura notamment été l'un des meilleurs frappeurs parmi ceux se retrouvant au premier rang de la formation offensive.

En carrière, Raines a d'ailleurs maintenu une moyenne au bâton de ,294, mais surtout un taux de présence sur les sentiers de ,385.

Il a participé sept fois au match des étoiles, à ses premières années avec les Expos, entre 1981 et 1987. Raines était par ailleurs revenu avec le club montréalais pour un court séjour, en 2001, soit à l'âge de 41 ans.

Le grand jour pour Ken Griffey fils

Si l'élection de Raines est incertaine, celle de Ken Griffey fils semble pratiquement garantie.

L'ancienne gloire des Mariners de Seattle, qui a aussi joué avec les Reds de Cincinnati et les White Sox de Chicago, vient au sixième rang de l'histoire du baseball majeur pour le plus grand nombre de circuits, soit 630.

Le releveur Trevor Hoffman a aussi de bonnes chances d'être élu. Jeff Bagwell et Mike Piazza font partie des autres candidats logiques, mais comme Raines, ils pourraient être à court de votes.

En 2015, Pedro Martinez, Randy Johnson, John Smoltz et Craig Biggio avaient été intronisés.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos