Agence QMI

Des discussions pour déménager les Rays à Montréal

Des discussions pour déménager les Rays à Montréal

Le propriétaire des Rays, Stuart Sternberg, en compagnie de l'ancien gérant Joe Maddon.Photo AFP

Dernière mise à jour: 25-10-2014 | 13h59

NEW YORK - Le propriétaire des Rays de Tampa Bay, Stuart Sternberg, aurait eu des discussions avec de riches associés de Wall Street afin de déménager son équipe à Montréal.

C'est du moins ce qu'a rapporté le quotidien New York Daily News, samedi.

«Vous pouvez dire ce que vous voulez à propos de Montréal, mais les Expos ont atteint les deux millions de spectateurs à quatre reprises dans leurs belles années alors que les Rays ne l'ont fait qu'une seule fois, à leur première saison», a mentionné un employé du baseball majeur au journal new-yorkais.

Sternberg a été frustré à maintes occasions ces dernières années à la suite de ses multiples tentatives de faire construire un nouveau stade à Tampa.

Toujours selon le New York Daily News, peu importe où joueraient les Rays, à Tampa ou dans les environs, les foules ne seraient pas au rendez-vous en raison de l'économie qui en arrache de plus en plus dans cette région des États-Unis.

Des rumeurs

Ce n'est pas la première fois que des rumeurs envoient les Rays dans la Belle Province.

Avant le début de la campagne, le journaliste américain de la chaîne FOX Sports Jon Paul Morosi a mentionné que Montréal a tout ce qu'il faut pour accueillir une équipe du baseball majeur, si un déménagement devient nécessaire.

«Je pense que le baseball majeur réalise qu'en s'étendant en Floride, il y a un problème important, avait-il déclaré à l'Agence QMI lorsque questionné sur la situation des Rays, ajoutant que Montréal pourrait être la solution. Plusieurs personnes qui résident dans cet état ne proviennent pas de la région et il n'y a pas de fierté reliée à une équipe. Il y a des gens qui vivent en Floride et qui sont des New-Yorkais, par exemple. Ils appuient davantage les Yankees.»

De plus, selon la plus récente étude du Conference Board du Canada, le marché montréalais permettrait à une équipe du circuit de réussir, mais la métropole québécoise a peu de chance de ravoir une franchise.

La structure économique du baseball majeur, l'absence d'un stade adéquat au centre-ville et la nécessité de trouver des propriétaires suffisamment riches jouent contre le retour d'une franchise en sol montréalais.

La réponse des amateurs

En mars dernier, près de 100 000 amateurs avaient assisté à deux rencontres préparatoires entre les Blue Jays de Toronto et les Mets de New York, au Stade olympique.

Le commissaire des ligues majeures, Bud Selig, avait plus tard qualifié de «très impressionnante» l'assistance, mais avait admis qu'il y avait «beaucoup de travail à faire» pour que Montréal retrouver une équipe professionnelle de son circuit.

Grand amateur de baseball, le maire Denis Coderre n'a jamais caché son désir de revoir naître les Expos, qui ont quitté le Québec en 2004 pour Washington.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos