Benoît Rioux
Agence QMI

Beaucoup d'appelés, peu d'élus

Beaucoup d'appelés, peu d'élus

Marianne St-GelaisPhoto Sébastien St-Jean / Agence QMI

Benoît Rioux

MONTRÉAL - Des 64 patineurs de vitesse sur courte piste présents aux Championnats canadiens seniors, dès ce vendredi à l'aréna Maurice-Richard, seuls quelques athlètes termineront le week-end en souriant à l'idée d'être qualifiés pour les Coupes du monde d'hiver et les prochains Mondiaux.

Au terme d'un processus de sélection plutôt complexe, seulement deux femmes et deux hommes seront ultimement assurés de participer aux épreuves individuelles des Championnats mondiaux, en mars, aux Pays-Bas. Il s'agit là de l'objectif suprême des différents compétiteurs pour le week-end.

En 2016, Marianne St-Gelais, Valérie Maltais et Charles Hamelin avaient accompli cette principale mission alors que le Canada comptait sur un billet de moins chez les hommes dans les épreuves en solo en vue des Mondiaux.

Les vétérans sont logiquement favoris encore cette année, mais des surprises demeurent possibles lors des différentes courses au programme.

«Certaines patineuses ont eu un moins bon début de saison comme Namasthée Harris-Gauthier, mais elle me semble vraiment prête, a prévenu Frédéric Blackburn, entraîneur de la formation féminine. Je pense qu'elle est à son top comme elle ne l'a jamais été auparavant. Il n'y aucune fille dans l'équipe qui va dire que c'est fait et qu'on va battre Namasthée facilement.»

Des bons mots pour Dion

Du côté masculin, l'entraîneur Derrick Campbell assure d'abord que les patineurs les plus attendus comme Charles Hamelin, Samuel Girard et Charle Cournoyer, pour ne nommer que ceux-là, sont vraiment en grande forme. Selon lui, Pascal Dion pourrait être celui qui mêlera les cartes.

«Pascal a grandement amélioré sa manière de patiner cette année et il sera intéressant de l'observer», a mentionné Campbell.

En plus des laissez-passer directs pour les épreuves individuelles pour les Mondiaux, ces championnats canadiens serviront à identifier ceux qui disputeront les relais à ce même rendez-vous de même que les participants aux prochaines Coupes du monde d'hiver.

Attention aux juniors!

Dans un autre ordre d'idées, Patinage de vitesse Canada a parallèlement présenté jeudi son équipe nationale en vue des Championnats mondiaux juniors sur courte piste de l'ISU 2017 qui auront lieu du 27 au 29 janvier à Innsbruck, en Autriche.

Chez les femmes, les Québécoises Alyson Charles et Danaé Blais représenteront notamment le pays tandis que Marc-Olivier Lemay et Maxime Raymond-Chitaya font partie de l'équipe masculine. Ces jeunes seront aussi à l'aréna Maurice-Richard, ce week-end.

- Les courses de 1500 mètres sont présentées ce vendredi à l'aréna Maurice-Richard, suivies de celles du 500m le samedi et du 1000m le dimanche.

Selon les points accumulés lors de ces trois épreuves, les 16 meilleurs patineurs par sexe auront l'opportunité d'améliorer leur classement en prenant part à une dernière épreuve de 3000m.

- Après l'attribution de choix discrétionnaires, le Canada comptera au final trois patineurs, autant chez les femmes que chez les hommes, pour les épreuves individuelles des prochains Championnats du monde.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos