AFP

Rio 2016: le grand rêve des Fidji

Rio 2016: le grand rêve des Fidji

Les représentants des îles Fidji forment une puissance au rugby.Photo Miguel Rojo / AFP

Les Fidji sont en ébullition: double tenants du titre sur le Circuit mondial de rugby à VII, ils peuvent rêver de décrocher la première médaille olympique de l'histoire du pays à Rio, où la discipline fait son entrée en piste.

Soixante ans après l'envoi de cinq athlètes aux JO de Melbourne, les Fidji tiennent leur meilleure occasion d'inscrire enfin leur nom au palmarès olympique grâce au rugby à VII.

Maîtres de ce jeu spectaculaire et en plein essor, les îliens du Pacifique sud, plus puissants et habiles, seront les grands favoris du tournoi masculin (9-11 août) au stade Deodoro... à condition de corriger certaines sautes de concentration qui leur ont coûté cher cette saison.

En embuscade se tiendront effectivement la Nouvelle-Zélande de la star polyvalente Sonny Bill Williams, en retrait cette année, ou encore les Sud-Africains de la bombe Seabelo Senatla.

Ces trois nations semblent destinées au podium, à moins d'un coup d'éclat des Australiens, Argentins, Kényans, Britanniques voire Français, qui ont brillé épisodiquement et à divers degrés cette année.

Chez les dames, les Australiennes ont survolé les débats et l'or leur est promis. À moins encore que les Néo-Zélandaises de Kayla McAlister, déchues cette saison après trois ans de règne sur la planète VII, les Canadiennes, les Britanniques ou les Françaises ne bouleversent la donne entre les 6 et 8 août.

L'enjeu sera très fort pour toute la discipline, programmée en ouverture de la quinzaine olympique, qui bénéficiera d'un énorme coup de projecteur. Toujours dans l'ombre de sa grande soeur du XV, elle devra séduire le grand public par ses cavalcades d'un bout à l'autre du terrain et ses gestes techniques insoupçonnés.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos