Agence QMI

Charles Hamelin se complique la tâche aux Mondiaux

Charles Hamelin se complique la tâche aux Mondiaux

Charles Hamelin.Photo Kim Hong-Ji/Reuters

Ayant chuté à l'épreuve du 500 mètres vendredi, le Québécois Charles Hamelin aura besoin d'un petit miracle pour réaliser son objectif d'être couronné champion du monde.

«Je me suis tiré dans le pied en ce qui concerne mes chances d'aller chercher le titre mondial [au général], mais ça reste mon objectif, a lui-même commenté Hamelin, par voie de communiqué, en marge de ces Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste qui se déroulent à Séoul, en Corée du Sud. Je vais essayer d'aller chercher le maximum de points au 1000 m et au 1500 m pour me donner les meilleures chances de batailler pour le titre, et on verra ce que ça donne.»

Hamelin, qui s'est effectivement qualifié pour les rondes éliminatoires du 1000 m et du 1500 m au cours de la journée, trouve que sa chute arrive à un bien mauvais moment, mais il refuse de s'apitoyer sur son sort.

«Ma bottine gauche a touché à la glace et j'ai perdu l'équilibre. C'est dommage que ça arrive à ce moment-ci, parce que ça ne m'arrive pas souvent, a-t-il indiqué.

«La bonne nouvelle, c'est que je me sens bien physiquement. Je ne me suis pas blessé en tombant... juste à l'orgueil!»

Journée quasi-parfaite

La mauvaise fortune de Hamelin est venue assombrir une très bonne journée pour l'équipe canadienne.

Quatre des cinq patineurs canadiens inscrits aux épreuves individuelles, soit Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Kasandra Bradette et Samuel Girard, ont atteint les rondes finales dans chacune des trois épreuves au programme.

«La journée du vendredi est différente aux Championnats du monde, en ce sens qu'il n'y a pas de repêchage comme en Coupe du monde si tu ne te qualifies pas la première journée, et il n'y a donc pas de chances de se rattraper», a souligné St-Gelais.

À seulement 19 ans, Girard a connu des qualifications parfaites alors qu'il a terminé premier dans chacune des cinq vagues auxquelles il a pris part pour ainsi atteindre les quarts de finale autant au 500m qu'au 1000m, ainsi que les demi-finales du 1500m. C'est probablement lui qui a maintenant les meilleures chances d'obtenir un titre mondial, au classement général masculin, pour le Canada.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos