Agence QMI

Deux patineurs auraient consommé du meldonium

Les aveux de Maria Sharapova

Voir en plein écran

Après la joueuse de tennis Maria Sharapova, c'est le monde du patinage de vitesse qui a été ébranlé, mardi, par des contrôles positifs impliquant deux autres athlètes russes.

Pavel Kulizhnikov, multiple champion du monde en longue piste, et Semion Elistratov, qui s'illustre en courte piste, auraient chacun échoué un test antidopage pour consommation de meldonium, la même substance retrouvée dans l'organisme de Sharapova.

Le quotidien russe R-Sport a rapporté la nouvelle, mais l'Agence mondiale antidopage n'a pas encore fait état de ces cas bien précis.

Même si le dossier n'est pas très étoffé, certains athlètes canadiens n'ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux.

«Kulizhnikov vient de tester positif. Suis-je champion de la Coupe du monde 2014-2015? Que justice soit faite!», a notamment écrit le Québécois Laurent Dubreuil sur son compte Twitter.

De son côté, Patinage de vitesse Canada (PVC) préfère attendre de voir l'évolution de la situation avant de commenter. Il faut également rappeler que le meldonium ne figurait pas sur la liste de produits interdits jusqu'au 1er janvier dernier.

«On comprend que ces allégations peuvent apporter une frustration pour certains athlètes, mais il y a un manque d'information présentement et il faut demeurer prudent, a indiqué Patrick Godbout, responsable des communications et des relations avec les médias pour PVC. Pour nous, ça ne change rien et l'objectif pour le Canada demeure de bien performer lors des prochains jours, autant lors de la finale des Coupes du monde en longue piste (à Heerenveen, aux Pays-Bas) qu'aux Championnats du monde en courte piste (à Séoul, en Corée du Sud).»

Dans cette dernière discipline, c'est le Québécois Charles Hamelin qui a laissé connaître ses états d'âme sur le réseau social Twitter.

«C'est tellement triste pour le patinage de vitesse», a-t-il simplement noté.

En attendant d'en savoir plus, la liste des athlètes de haut niveau ayant été contrôlés positifs au meldonium semble vouloir s'allonger. En plus de Sharapova, la patineuse artistique russe Ekaterina Bobrova a aussi été ciblée, tout comme le cycliste Edouard Vorganov, également originaire de la Russie.

Les biathlètes ukrainiens Artem Tyshchenko et Olga Abramova ont déjà échoué un test antidopage, tout comme les coureuses Abeba Aregawi, de la Suède, et Gamze Bulut, de la Turquie.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos