Benoît Rioux
Agence QMI

Meaghan Benfeito a pris des notes à Rio

Meaghan Benfeito a pris des notes à Rio

Meaghan Benfeito.Photo Benoît Rioux / Agence QMI

Benoît Rioux

MONTRÉAL - Même sans compétitionner, la plongeuse Meaghan Benfeito a profité de l'épreuve-test de Rio présentée au cours de la dernière semaine pour se préparer pour les prochains Jeux olympiques. Avec sa bonne humeur habituelle, elle est débarquée à l'aéroport Montréal-Trudeau, vendredi matin, avec ses collègues de l'équipe canadienne.

Laissée de côté pour permettre à sa fidèle amie Roseline Filion de qualifier une autre athlète pour le Canada à la tour de 10 mètres aux Jeux de Rio, Benfeito a quand même pu se familiariser, à l'entraînement, avec l'environnement qui sera le théâtre des Olympiques, en août.

«Pour moi, c'était vraiment important de trouver mes repères, vu que la compétition a lieu dehors», a indiqué la plongeuse de 26 ans, espoir logique pour grimper sur le podium au Brésil.

Le principal défi aux Jeux de Rio sera justement de plonger à l'extérieur.

«On s'entraîne tellement souvent à l'intérieur, on doit s'adapter à plonger dehors. Le soleil, la couleur de l'eau, le ciel, c'est plus ça qui change d'une piscine à l'autre», a-t-elle énuméré parmi les éléments à embrasser.

Sous la pluie

Filion, qui a obtenu la fameuse qualification en raison d'une sixième place, a justement souligné l'expérience acquise, dans cette même veine, surtout lors de la finale disputée dimanche.

«La finale du 10 m s'est déroulée sous la pluie et il y avait des éclairs au loin, a-t-elle noté. Mais j'étais excitée de plonger dans ces conditions-là, parce que je ne veux pas arriver aux Jeux et ne pas avoir vécu ça.»

Mettant toutes les chances de son bord pour gagner des médailles, l'équipe canadienne participera d'ailleurs à une épreuve supplémentaire à l'extérieur, en Italie, cet été.

L'or, l'argent ou le bronze?

À propos de son objectif pour Rio 2016, Benfeito demeure prudente.

«La médaille est très possible, mais je ne veux pas nommer de couleur, parce que je veux vraiment me concentrer sur ce que j'ai à faire pour offrir la meilleure performance possible, a-t-elle dit. Si c'est l'or, c'est encore mieux.»

Benfeito et Filion ont aussi de fortes chances de gagner une médaille dans l'épreuve synchronisée. Encore là, Benfeito n'a pas voulu identifier la marche du podium sur laquelle le duo souhaite grimper. Sourire en coin, elle a toutefois laissé entendre qu'elle espère que la couleur soit différente que celle obtenue aux Jeux de Londres, où les Québécoises avaient raflé la médaille de bronze. Ça ne prend pas la tête à Papineau pour conclure qu'elles visent donc l'argent ou l'or.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos