Agence QMI

Courte piste: un couple en or à Dresden

Pas de place pour la jalousie, ce samedi, à l'intérieur du couple formé par les patineurs de vitesse Marianne St-Gelais et Charles Hamelin. Les deux athlètes ont remporté chacun une médaille d'or à la Coupe du monde de Dresden, en Allemagne.

St-Gelais a d'abord enlevé l'or à l'épreuve féminine de 1000 mètres. Lors de la finale, elle a devancé la Chinoise Jiaying Tao et la Hongroise Petra Jaszapati.

«C'est une course que je devais gagner! Je me sentais confortable en avant même si mes jambes n'étaient pas fraîches», a raconté la patineuse de Saint-Félicien, à Sportcom.

Sur la même distance, chez les hommes, Charles Hamelin s'est imposé, accompagné sur le podium par son compatriote québécois Charle Cournoyer, troisième. Le Russe Semen Elistratov a obtenu la médaille d'argent.

Plus tôt dans la journée, François Hamelin avait été impliqué dans une chute en finale de l'épreuve de 1500 mètres chez les hommes pour être relégué à la cinquième place. La Corée du Sud a alors signé un doublé grâce à Jiwon Park et Se Teong Park.

Harris-Gauthier au pied du podium

Lors de l'ultime course du 1500 mètres féminin, à l'issue de laquelle la Britannique Elise Christie a été couronnée, la Québécoise Namasthée Harris-Gauthier a bien fait avec une quatrième position.

«C'est super bien une quatrième position, mais je suis quand même un peu déçue de n'avoir pu remporter ma première médaille, a-t-elle indiqué, par voie de communiqué. J'aurais voulu me battre un peu plus avec les trois premières, mais il faut dire qu'elles étaient assez difficiles à rejoindre. J'aurais aimé être un peu plus proche. Je prends quand même de l'expérience et j'espère que la prochaine fois, ça ira beaucoup mieux.»

La Montréalaise a néanmoins signé son meilleur résultat en carrière dans une épreuve individuelle en Coupe du monde.

«Je suis sur une pente ascendante», s'est-elle réjouie.

Le relais féminin pénalisé

Autant chez les hommes que chez les femmes, une deuxième course de 1500 mètres de même que le 500 mètres seront au programme de la journée de dimanche, qui se conclura avec les relais.

L'équipe féminine est toutefois éliminée au relais en raison d'une pénalité décernée samedi. La performance du quatuor canadien a été assombrie alors que les patineuses avaient réussi à devancer la Corée du Sud, qui mène au classement général, la Hongrie et le Japon.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos