Sportcom
Agence QMI

Abel, Ware et Riendeau en bronze

Abel, Ware et Riendeau en bronze

Pamela Ware et Jennifer Abel.Photo Hannibal Hanschke / Reuters / Archives

Sportcom

Dernière mise à jour: 31-01-2016 | 12h05

Les athlètes du Canada quitteront le Grand Prix de plongeon de Rostock, en Allemagne, avec un total de sept médailles. Dimanche, Jennifer Abel et Pamela Ware ont remporté le bronze au 3 mètres synchronisé féminin.

Du côté des hommes, Vincent Riendeau a aussi grimpé sur la troisième marche du podium à l'épreuve individuelle de la tour de 10 m.

Abel et Ware ont talonné leurs adversaires tout au long de la journée. Les deux plongeuses ont commencé la compétition au deuxième rang provisoire avec 48,60 points, derrière les Chinoises Jiyau Chen et Xiaojie He (50,40).

Au deuxième tour, ce sont les Canadiennes qui ont pris la tête avec 99,00 points. Toutefois, aux troisième, quatrième et cinquième essais, les Néerlandaises Uschi Freitag et Inge Jansen se sont mises de la partie en s'immisçant entre le duo Abel et Ware et les meneuses Chen et He.

L'épreuve s'est conclue avec la victoire des représentantes de la Chine, qui ont cumulé 314,40 points. La paire des Pays-Bas a mis la main sur la médaille d'argent avec 299,10 et les Canadiennes ont complété le podium avec la note de 285,34, soit à 29,16 points des grandes gagnantes du jour.

«Nous visions la première place, a avoué Abel, médaillée d'argent du 3 m individuel samedi, en entrevue à Plongeon Canada. En général, c'était une bonne première compétition pour la saison. Nous allons retourner à Montréal et nous entraîner davantage ensemble.»

Au tour de Riendeau

Après avoir remporté la médaille d'argent samedi au 10 m synchronisé avec son partenaire Philippe Gagné, Riendeau a démontré une fois de plus qu'il avait sa place parmi l'élite mondiale. Cette fois, c'est à l'épreuve individuelle de la plateforme qu'il s'est illustré.

Le plongeur de Pointe-Claire a terminé au cinquième échelon des préliminaires avec 443,60 points, puis deuxième de sa demi-finale avec 464,25.

En finale, l'athlète de 19 ans s'est battu pour la médaille de bronze. C'est le Chinois Jian Yang (523,40) qui a été le plus fort, devançant le Français Benjamin Auffret (512,70) et Riendeau (464,25).

«Je dois ma constance d'aujourd'hui au côté mental, a précisé Riendeau. Je suis resté dans la même routine pour les préliminaires, la demi-finale et la finale.»

«C'est une fin de semaine vraiment réussie! Nous sommes venus ici pour obtenir de bons pointages et nous revenons avec un peu plus que ça. Nous espérons que nous pourrons reproduire ça à la Coupe du monde et obtenir des places pour le Canada aux Jeux olympiques», a-t-il conclu, en faisant référence à ses performances et celles de son partenaire Gagné.

De son côté, Maxim Bouchard n'a pas été en mesure de se qualifier pour la finale. Après s'être classé septième des préliminaires, il a dû se contenter de la cinquième place en demi-finale.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos