Sportcom
Agence QMI

Pluie de médailles pour le Canada

Pluie de médailles pour le Canada

Jennifer Abel aux Jeux panaméricains de Toronto l'été dernier.Photo Rob Schumacher / USA TODAY Sports / Archives

Sportcom

Dernière mise à jour: 30-01-2016 | 17h16

Les plongeurs canadiens ne passent pas inaperçus au Grand Prix de Rostock, en Allemagne. Après avoir remporté deux médailles vendredi, ils en ont ajouté trois samedi.

Philippe Gagné a grimpé deux fois sur le podium en synchro, tandis que Jennifer Abel s'est emparé de l'argent au tremplin de 3 mètres.

Gagné et François Imbeau-Dulac ont commencé la journée en décrochant l'or au 3 m synchronisé masculin. Ils se sont imposés avec un total de 418,68 points devant les Allemands Patrick Hausding et Stephan Feck (414,63) ainsi que les Français Antoine Catel et Mathieu Rosset (408,63).

«C'est une très grosse fin de semaine, difficile physiquement, mais j'ai bien passé à travers. En venant ici, je ne m'attendais vraiment pas à ça. Je savais qu'une médaille était atteignable», a commenté Gagné à Sportcom.

Le plongeur de 18 ans souligne que lui et Imbeau-Dulac ont d'ailleurs été très constants dans leurs sauts d'appel, de même que leurs entrées à l'eau.

«Au niveau de nos plongeons individuels, on en a ajouté un nouveau qui est très difficile pour François et moi.»

Gagné s'est ensuite offert une troisième médaille ce week-end en montant sur la deuxième marche à l'épreuve synchronisée à la tour de 10 m, aux côtés de Vincent Riendeau. Le duo a amassé un total de 411,48 points.

Les Chinois Xu Zewei et Tai Xiaohu (461,00) ont largement dominé. Les Allemands Timo Barthel et Dominik Stein (395,37) ont terminé troisième.

Abel en argent

Chez les femmes, Abel (328,05), en contrôle, a ravi la médaille d'argent au tremplin de 3 m. La Québécoise s'est glissée entre les Chinoises He Xiaojie (354,90) et Chen Yiwen (327,60).

«Ç'a bien été quand même. Ça commence bien 2016, surtout pour des points techniques importants que je suis allée chercher. Malgré tout, je visais l'or. C'est la première compétition de l'année et je suis vraiment sur la bonne voie. Je ne suis pas déçue. Je suis très stable et beaucoup plus calme que l'été dernier. J'ai vraiment tout réussi ce sur quoi je travaille depuis septembre», a fait savoir Abel.

Avec les Jeux olympiques de Rio dans sa mire, la Lavalloise en a profité pour évaluer le calibre de ses adversaires.

«C'était intéressant de voir où elles sont rendues, mais mon objectif est de regarder en avant et d'être au meilleur de moi-même et non de me comparer à elles. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour Rio, mais je me situe exactement où je veux.»

De son côté, Pamela Ware (304,00) a fini sixième.

Le Grand Prix de Rostock se poursuivra dimanche. Abel et Ware seront à surveiller au 3 m synchronisé féminin. Du côté des hommes, Maxim Bouchard et Riendeau participeront à l'épreuve individuelle à la tour de 10 m.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos