Sportcom

Du bronze pour les patineurs canadiens

Du bronze pour les patineurs canadiens

Charles Hamelin. Photo Maxime Deland / Agence QMI

MONTRÉAL - Quatre médailles de bronze ont été accrochées aux cous des patineurs canadiens dimanche, à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste d'Erzurum, en Turquie.

Charles Hamelin a remporté le bronze à l'épreuve du 500 mètres, tandis que Kim Boutin a pris le troisième rang au 1000 m, son deuxième podium en deux jours.

L'Ontarien Patrick Duffy s'est emparé d'une première médaille en Coupe du monde au 1000 m, alors que les Canadiennes ont décroché le bronze au relais de 3000 m.

Hamelin, de Sainte-Julie, a enregistré un temps de 44,179 s, bon pour le troisième échelon. Le Hongrois Viktor Knoch (41,124 s) a décroché l'or, tandis que le Chinois Dajing Wu (41,205 s) s'est emparé de la médaille d'argent.

Olivier Jean a pris le dernier rang de la finale B, ce qui l'a finalement placé en huitième position du classement général de la discipline.

«Ç'a probablement été le 500 m le plus bizarre de ma carrière, a noté Hamelin. J'ai clairement eu un faux départ, mais quand j'ai réalisé qu'on ne l'avait pas signalé, je me suis vite relevé et j'ai essayé de rattraper le retard de cinq à six mètres que j'avais déjà. J'ai profité d'une bataille devant pour revenir, puis le Russe m'a pris par la hanche et l'épaule pour me pousser, et c'est seulement en m'accrochant à la bande que j'ai pu éviter de tomber.»

«Je prends cette médaille de bronze comme un prix de consolation pour la fin de semaine», a ajouté celui qui avait fini sixième au 1000 m masculin de samedi.

Boutin surprend

De son côté, Boutin a rallié la deuxième épreuve du 1000 m du week-end semaine en 1:33,934 pour remporter une seconde médaille de bronze à Erzurum. L'Italienne Arianna Fontana (1:33,415) a remporté les grands honneurs, tandis que la Japonaise Yui Sakai (1:33,821) a fini deuxième. Genève Bélanger (1:34,415 s) a terminé cinquième.

«Je suis vraiment contente, a dit la Sherbrookoise de 20 ans. Je ne m'attendais pas à ça. Je sais que je suis capable de gagner des médailles, mais des fois, ça ne fonctionne pas. Ça va me donner confiance en vue des Championnats mondiaux. Je suis capable de faire mieux au 1000 m, je sais que j'aurais pu remporter l'or ou l'argent dimanche. C'est quand même encourageant.»

«J'ai adopté une nouvelle stratégie aujourd'hui. J'ai changé ma façon d'aborder les courses. J'étais plus calme et ça m'a aidé», a-t-elle poursuivi.

Les filles sur le podium

Le relais féminin composé de Boutin, Valérie Maltais, Marianne St-Gelais, Kasandra Bradette et Bélanger a quant à lui raflé le bronze en un temps de 4:13,406. Les Chinoises (4:13,026) ont décroché l'or, alors que les Sud-Coréennes (4:13,406) ont conclu deuxièmes.

Individuellement, St-Gelais et Bradette, toutes deux de Saint-Félicien, ont pris part à l'épreuve de 500 m. St-Gelais s'est classée quatrième en 43,395 s, tandis que Bradette, en passant par la finale B, a fini septième au classement général en 1:05,535.

Par ailleurs, Duffy, d'Oakville en Ontario, aura de bons souvenirs de la Turquie. C'est ici qu'il est monté sur le podium pour la première fois de sa carrière en Coupe du monde, une médaille de bronze à la deuxième épreuve du 1000 m masculin. Il a enregistré un chrono de 1:25,511, derrière le Russe Victor An (1:25,428) et le Sud-Coréen Da Woon Sin (1:25,311) qui se sont respectivement emparés des deuxième et troisième rangs. Guillaume Bastille a chuté en demi-finale et il a terminé neuvième.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos