Tommy Thurber
Agence QMI

Le Nitro Circus s'amène à Montréal

Le Nitro Circus s'amène à Montréal

Nitro CircusSupplied by WENN.com

Tommy Thurber

MONTRÉAL - Des acrobaties, des flammes et des chutes spectaculaires: les amateurs de sensations fortes en verront de toutes les couleurs à l'occasion de la tournée «You Got This» de Nitro Circus, qui amorcera son séjour nord-américain à Montréal, le 28 septembre au Centre Bell.

Issue d'une télé-réalité mettant en vedette Travis Pastrana, cette tournée tente d'offrir aux spectateurs des pirouettes et des figures inédites, que ce soit en BMX, en motocross, en patins ou... dans un canoë.

Pour donner le meilleur spectacle, Pastrana n'hésite pas à lancer des invitations à de grands athlètes qui attirent l'attention par leur originalité et leur attitude casse-cou. C'est ce qu'il a fait il y a six ans avec Todd Meyn, un champion australien de BMX. L'association ne s'est ensuite jamais terminée.

Repousser les limites

«Nitro Circus consiste à repousser les limites des sports d'action pour faire des choses qui n'ont jamais été faites auparavant, a expliqué Meyn en entrevue. Pour y arriver, nous comptons sur 20 des meilleurs athlètes au monde.»

Les amateurs montréalais auront d'ailleurs l'occasion d'assister à une première: une rampe de 12 pi sera utilisée pour la première fois pour le BMX. Les spectateurs peuvent s'attendre à voir de nombreux doubles et triples sauts périlleux arrière.

Des chutes

S'il ne s'agit pas d'une compétition, Pastrana n'hésite pas à motiver les athlètes à se surpasser sur les rampes. Une situation qui est à l'origine de vilaines chutes.

«"You Got This" est plus qu'une tournée: c'est un état d'esprit, a d'ailleurs affirmé Pastrana dans un communiqué. En tant que leader de Nitro, une de mes responsabilités est d'inspirer les gars à se dépasser et à aller plus loin et plus vite qu'ils croyaient pouvoir le faire. Parfois, peut-être plus qu'ils devraient!»

Meyn n'a toutefois pas froid aux yeux. Les blessures ne lui font pas peur. Ses fractures à la cheville droite - deux, en fait -, au tibia et au péroné ainsi que quelques dislocations aux deux épaules en témoignent.

«Je n'ai pas peur de me blesser; j'ai peur de ce que je vais rater en raison de blessures. Quand je sais que quelque chose se déroule mal dans un saut, c'est la première chose à laquelle je pense avant même de chuter.»

«Les blessures arrivent avec ce qu'on fait et malheureusement, ça fait partie du travail. Mais nous faisons ce que nous aimons, alors il faut simplement ne pas y penser.»

Un rêve devenu réalité

Anciennement habitué aux compétitions partout dans le monde, Meyn a laissé tomber les podiums pour se concentrer totalement sur le Nitro Circus. Une décision qu'il ne regrette pas.

«Parcourir le monde avec Travis est un rêve devenu réalité. Être entouré de gens comme lui est la raison pourquoi le sport est aussi fou. Il permet à d'excellents athlètes de se pousser les uns les autres pour repousser les limites.»

Montréal sera le théâtre du premier spectacle en sol nord-américain de cette tournée. Au total, 10 arrêts sont prévus.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos