Nouvel enquêteur nommé

Affaire

Oscar Pistorius Photo Alexander Joe / AFP

Dernière mise à jour: 21-02-2013 | 12h42

Un nouveau chef enquêteur a été désigné jeudi dans l'affaire Pistorius pour remplacer son confrère Hilton Botha, accusé de sept tentatives de meurtre après une fusillade en service, a annoncé jeudi la directrice de la police nationale sud-africaine Riah Phiyega.

Aussi sur Canoe.ca
Aussi sur Canoe.ca:

Dossier sur l'Affaire Pistorius

Sur Le Journal de Montréal:
Libéré sous caution vendredi?

«Nous reconnaissons l'importance et la gravité de l'affaire», a-t-elle souligné au cours d'un point de presse, annonçant la désignation du lieutenant-général Vineshkumar Moonoo, qu'elle a qualifié de «détective le plus expérimenté de la police sud-africaine».

Les poursuites contre Botha avaient été provisoirement suspendues mais «après la finalisation de l'enquête, l'affaire est revenue devant le parquet pour décision» et «nous avons reçu hier [mercredi] la décision du parquet et sur cette base, nous avons jugé nécessaire de transférer l'enquête [Pistorius] sous la direction du lieutenant-général Moonoo», a dit Mme Phiyega.

La porte-parole du parquet Bulelwa Makeke a exprimé sa satisfaction après le limogeage de Hilton Botha: «C'est dans l'intérêt de la crédibilité de la justice», a-t-elle déclaré à l'AFP.

La révélation jeudi de l'existence de poursuites pénales contre le chef enquêteur de l'affaire Pistorius a provoqué une longue suspension de séance à l'audience chargée de décider la remise en liberté sous caution ou non de l'athlète, et ajouté au malaise suscité par le comportement amateuriste des enquêteurs, pointé la veille par la défense.

Hilton Botha est sous le coup d'une inculpation pour sept tentatives de meurtre, pour avoir tiré en 2011 sur un taxi collectif pour le forcer à s'arrêter, alors qu'il était ivre. La police avait dans un premier temps indiqué que les faits remontaient à 2009.


Vidéos

Photos