«Pas de retraite!» - Joannie Rochette

La patineuse artistique Joannie Rochette n'est pas à la veille d'accrocher ses patins. Si des points d'interrogation subsistaient, c'est maintenant chose du passé.

«Pas de retraite!», a-t-elle lancé d'emblée sur les ondes de LCN, dimanche.

Cependant, à quoi ressemblera l'avenir de la médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Vancouver de 2010? Souhaite-t-elle prendre part à d'autres compétitions ou livrer davantage de spectacles? Aussi, même si sa carrière professionnelle va bon train, cela ne l'empêche pas de vouloir poursuivre au niveau amateur, là où l'objectif est d'être le meilleur.

«Je veux continuer à patiner pour au moins les cinq prochaines années, a ajouté celle qui enchaîne les spectacles depuis son succès, il y a environ trois ans. Pour nous, les patineurs artistiques, les Jeux olympiques, ça ne représente pas la fin, mais plutôt le début de quelque chose d'autre. C'est un peu comme si un joueur de hockey changeait de ligue.»

Les yeux du monde entier étaient rivés sur Rochette alors qu'elle s'apprêtait à réaliser son programme court aux Jeux de Vancouver, seulement quatre jours après le décès de sa mère, Thérèse.

La Québécoise a fait vibrer la population et elle continue de le faire, alors qu'elle est invitée aux quatre coins du monde pour participer à des spectacles.
Et elle ne compte pas faire une croix sur ce train de vie de sitôt.

«Pour moi, le patinage artistique, ça va continuer de faire partie de ma vie pour cinq autres années, a confié Rochette. Je fais beaucoup de spectacles, je suis même plus occupée que je ne l'étais avant les Jeux.

«Kurt Browning, à 46 ans, en fait encore. Isabelle Brasseur et Lloyd Eisler en on fait pendant 10 ans avant d'annoncer leur retraite. Je ne suis pas encore rendue là!»

Sotchi : encore indécise

Le seul point d'interrogation, c'est Sotchi. Y sera-t-elle?

«La seule question que je dois me poser, c'est à savoir si je vais aller à Sotchi ou non, a indiqué la patineuse de 27 ans. Mais peu importe ma décision, ça ne changera rien dans ma carrière. Je vais continuer de patiner.

«Je vais prendre une décision officielle pour Sotchi à la fin de la saison. Je vais être aux Championnats du monde à London en tant qu'ambassadrice des athlètes et l'année dernière, quand j'ai vu les Championnats du monde, c'est à ce moment-là que j'ai voulu recommencer.»

Rochette ne veut pas non plus perdre son statut «amateur», puisqu'elle compte toujours participer à des compétitions.

«En patinage, ce n'est pas une retraite comme en plongeon ou en ski, a-t-elle noté. Pour moi, c'est la chance d'une vie d'être invitée à faire tous ces spectacles à travers le monde et de pouvoir encore faire des compétitions. J'adore ça», a-t-elle affirmé, spécifiant qu'elle avait notamment participé au Japan Open au mois d'octobre.

«S'il y en a qui s'ajoute au calendrier, je veux en faire d'autres. Et pour Sotchi, ce sera décidé à la fin de la saison.»


Vidéos

Photos