«Alex Garcia sera un Georges St-Pierre un jour»

«Alex Garcia est comme un Mike Tyson des arts martiaux mixtes». Quand Firas Zahabi, le réputé entraîneur de Georges St-Pierre, affirme une telle chose, c'est qu'il n'est pas très loin de la vérité.

Dans le milieu des arts martiaux mixtes, Alex Garcia est considéré comme l'un des plus beaux espoirs du pays.

Le combattant, qui a subi la même blessure au genou que GSP, soit une rupture du ligament antérieur croisé, doit remonter dans l'octogone dans une semaine.

«Je suis plus nerveux qu'à l'habitude, a avoué mardi Garcia à la chaîne TVA Sports. Je suis toujours stressé avant un combat, mais là, je ressens plus de pression, ça fait plus d'un an que je ne me suis pas battu.»

Les émotions seront au rendez-vous, mais Zahabi soutient tout de même que son protégé a tout ce qu'il faut pour aller loin.

«Il est un des plus grands aspirants qui sort du gymnase Tristar, a-t-il dit. Il sera un Georges St-Pierre un jour. Il est un athlète extrêmement explosif, très puissant et il a de bonnes habiletés techniques. Quand vous allez le voir en action, vous allez comprendre.»

Malgré ces compliments, le Montréalais de 25 ans, originaire de la République dominicaine, garde les deux pieds sur terre.

«J'ai confiance en moi et je veux être moi, pas Mike Tyson.»

Pour l'instant, Garcia (7-1) ne souhaite qu'une chose, livrer une bonne performance pour son retour le 30 novembre dans le cadre du gala SLAMM1, où il affrontera l'Ontarien Stéphane Lamarche (8-12).

Le frère de Zahabi en action

Aiemann Zahabi, le frère du réputé entraîneur, fera quant à lui ses débuts professionnels. Le talentueux combattant de 25 ans refuse cependant de se mettre trop de pression sur les épaules.

«Le fait qu'il soit là, ce n'est pas de la pression, je veux faire bien pour lui et pour moi parce que lors de toutes mes années d'entraînement, c'est lui qui était là pour moi.»

Aiemann Zahabi affrontera l'Ontarien Kyle Vivian (0-5) pour sa grande entrée en scène.


Vidéos

Photos