Cheryl Bernard en veut encore

Curling

Cheryl Bernard est en action au Club de curling de Ville Mont-Royal. © Agence QMI/Joel Lemay


Étienne Bouchard

La capitaine de la formation canadienne de curling ayant remporté la médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2010, Cheryl Bernard, fera de son mieux pour assurer sa participation aux Jeux de Sotchi, prévus dans 15 mois. Cependant, elle a déjà renoncé à prendre part à ceux de 2018.

Aussi sur Canoe.ca
Aussi sur Canoe.ca:
Le plaisir avant les victoires

Sur Le Journal de Montréal:
Le Québec invaincu

La joueuse de 46 ans considère que son parcours sportif n'est toujours pas terminé, car il lui manque notamment une médaille d'or olympique à son palmarès. De plus, son amour à l'égard de cette discipline très populaire dans l'ouest du pays la motive à continuer sa carrière pour quelques années encore.

«Je n'irai pas aux Jeux de 2018, puisque ça fait déjà beaucoup de temps que j'ai commencé (NDLR : à l'âge de 8 ans). Par contre, je ferai les essais olympiques en prévision de 2014, a-t-elle déclaré lors d'une entrevue livrée au Club de Ville Mont-Royal, dans le cadre du Championnat canadien mixte qui se déroule jusqu'à samedi inclusivement. Pour moi, il est très important d'aimer jouer au curling : c'est ce qui nous permet de ne pas abandonner, car il n'y a aucune garantie de participation aux Jeux.»

D'ailleurs, Bernard a sa propre recette qui l'a aidée à rester parmi les meilleures. D'après elle, il faut des habitudes de travail irréprochables pour espérer demeurer au sein de l'élite sur une longue période. Cela comprend autant la condition physique que la préparation psychologique.

«L'éthique est une qualité primordiale, car il s'agit d'un sport où la patience est de mise. Les matchs sont souvent très longs et durent toujours plus de deux heures, a-t-elle ajouté. Il faut être prêt mentalement, mais cela ne suffit pas si on n'est pas en bonne forme physique.»

Du pain sur la planche

Présentement sixième au Canada, la formation féminine au sein de laquelle Bernard évolue a entamé sa campagne à la fin août. Son objectif pour 2013 est d'ailleurs bien fixé : une participation aux championnats nationaux chez les femmes (le Tournoi des Cœurs).

«Notre performance jusqu'ici est correcte. Cependant, nous avons encore des choses à peaufiner d'ici le championnat provincial (de l'Alberta). Techniquement, nous sommes fortes, mais nous devons trouver un moyen pour faire sortir le meilleur de chacune d'entre nous au bon moment», a-t-elle indiqué.

En attendant, Bernard entend savourer le plus possible sa première visite à vie à Montréal. Celle qui évolue aux côtés du capitaine de l'Alberta, Kurt Balderston, au cours de la présente compétition mixte désire avant tout s'amuser sur la glace.

«Cette semaine, l'objectif est de pouvoir s'apprécier mutuellement davantage et ne pas s'attarder uniquement sur les victoires, a-t-elle mentionné, spécifiant qu'elle remplace en ce moment une joueuse enceinte ayant dû déclarer forfait. On veut acquérir une meilleure chimie ensemble et ensuite, les succès viendront.»


Vidéos

Photos