Patrick Côté assommé, mais vainqueur


Vincent Morin

Le Québécois Patrick Côté a remporté une victoire aigre-douce sur l'Italien Alessio «Legionarius» Sakara, en sous-carte du combat de championnat des poids mi-moyens de l'UFC entre Georges St-Pierre et Carlos Condit, samedi au Centre Bell.

Le pugiliste originaire de Rimouski avait bien commencé le duel, se lançant agressivement sur son rival et touchant la cible violemment avec sa main droite.

Sakara (19-10), un athlète spécialisé en boxe (fiche professionnelle en boxe de 8-1, 6 K.-O.), a toutefois répliqué, ébranlant Côté (19-8) avec quelques coups de coude avant d'assommer le favori de la foule avec une volée de frappes illégales à l'arrière de la tête.

Aussi sur Canoe.ca

L'arbitre américain Dan Miragliotta avait d'abord arrêté le choc, à 1:16 de l'entame, pour décerner la victoire à Sakara par K.-O. technique, au grand désaccord de la foule. Il s'est toutefois ravisé pour accorder à Côté un gain par disqualification.

«Je m'attendais à une guerre avec Alessio et ç'a parti fort ! La foule était avec moi, a lancé l'athlète fleurdelisé et analyste du réseau TVA Sports après le duel. S'il veut se battre encore, je suis d'accord pour lui donner une revanche.»

«Je n'avais pas l'intention de le frapper à l'arrière de la tête, j'ai laissé aller mes mains sur le moment. Je suis désolé pour les partisans», a renchéri Sakara.

Malgré cette fin rocambolesque, il s'agissait d'un cinquième gain à l'UFC pour «The Predator».


Vidéos

Photos