Benoît Rioux
Agence QMI

Les nageuses synchronisées font du cirque

Benoît Rioux

C'est sous le thème du cirque que l'équipe canadienne de nage synchronisée se produira aux prochains Jeux olympiques de Londres.

Avec clown, contorsionniste et cracheur de feu sur place, Synchro Canada en a fait le dévoilement, mercredi, au Bain Mathieu, à Montréal.

«On va avoir des acrobaties exclusives au monde, des mouvements jamais vus auparavant, d'annoncer la nageuse Valérie Welsh. Ça va être excitant de la première seconde jusqu'à la fin de la routine. Ça va permettre au Canada de se signaler.»

Pour finaliser les moindres détails, la formation canadienne a compté sur l'appui du Cirque du Soleil. La musique utilisée, connue internationalement, devrait notamment provoquer des réactions autour de la piscine olympique.

«La chorégraphie sous le rythme d'Alegria est vraiment incroyable, d'illustrer l'entraîneuse Julie Sauvé, à titre d'exemple. C'est lent et c'est tellement beau.»

«On va donner un show, prévoit-elle. On joue le tout pour le tout. On ne veut pas que les juges nous placent au quatrième rang avant même le début de la compétition.»

L'équipe canadienne est en pleine ascension ces dernières années, mais les juges les placent encore trop souvent, au pied du podium.

Cette fois, pour les Jeux de Londres, le Canada a toutefois l'avantage d'avoir pu garder le secret autour de sa routine, en raison de sa qualification directe lors des derniers Jeux panaméricains.

«Nous aurons des entrées spectaculaires et nous ne pourrons pas être copiés, cette fois-ci, lance Sauvé, sous-entendant que l'équipe canadienne a parfois inspiré les autres nations. Je vous promets déjà quelque chose d'assez particulier pour notre marche vers la piscine en début de routine. On a travaillé là-dessus avec le Cirque du Soleil. C'est un peu pince-sans-rire. Je suis certaine que les juges vont aimer.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos