Rochette manque d’assurance

Patin

Joannie Rochette © AP

La fatigue a peut-être rattrapé Joannie Rochette à la Finale des Grands Prix de patinage artistique samedi, à Tokyo, alors qu’elle a fini cinquième du programme libre et au même échelon du classement général de la compétition.

C’est la Sud-Coréenne Yu-Na Kim, championne mondiale en titre, qui l’a emporté. Deuxième au terme du programme court, elle a été la meilleure du programme libre et a ainsi devancé la Japonaise Miki Ando. Kim a accumulé 188,86 points et Ando 185,94. Akiko Suzuli, aussi du Japon, a terminé troisième (174,00).

Quant à Rochette, qui a glissé de la quatrième à cinquième place, elle a obtenu un pointage de 156,71.

«J’ai ouvert trois de mes triples sauts, que j’ai tournés en simple ou en double. C’est sûr que ça fait mal à une note de base», a avoué la patineuse de l’Île Dupas au sujet de sa performance de samedi.

«Un peu comme dans le programme court, je pense que j’ai manqué d’assurance. Il faut que je développe des automatismes avec la musique et les pas de transition. Mis ensemble, il faut que ça devienne un tout.»

Pour remédier à la situation, elle entend se consacrer entièrement à l’entraînement ces prochains jours, ce qu’elle n’a pu faire entre les Internationaux Patinage Canada et la Finale des Grands Prix.

Il n’est par ailleurs pas exclu que de petits changements soient apportés à son programme libre, un sujet qu’elle abordera avec son entraîneure Manon Perron et sa chorégraphe à Toronto.

«Mais, avant de faire des changements, je vais retourner à la maison et m’entraîner un bon deux semaines pour pratiquer mon programme à chaque jour. Je pense que c’est ce qui m’a manqué depuis le début de la saison.»

Fatigue accumulée

Rochette en est à son quatrième voyage en Asie depuis la fin du mois d’août, son cinquième depuis mars. Est-ce que la fatigue l’a rattrapée samedi?

«Je ne veux pas me trouver de défaite. Je pense que ce sont plusieurs facteurs qui ont donné ce résultat. Mais c’est sûr que ça fait beaucoup de voyagement. Peut-être que mon corps me dit que c’est la limite et que je dois rester chez moi pour m’entraîner.»

«Je venais ici avec l’objectif de monter sur le podium. C’est sûr que, pour l’instant, je suis assez déçue», a avoué l’athlète de 23 ans, qui ne ruminera pas sa peine bien longtemps.

«Je vais retourner sur la glace cette semaine, je vais avoir une bonne rencontre avec mon entraîneure et nous allons établir notre plan jusqu’aux Jeux olympiques.»

La bonne nouvelle pour Vancouver? En 2008, la quintuple championne nationale avait également connu des ennuis en Finale des Grands Prix, ce qui ne l’avait pas empêchée de mettre la main sur le titre de vice-championne du monde quelques semaines plus tard.

«Je veux juste retrouver l’état d’esprit dans lequel j’étais à la fin de la saison dernière.»

Les Championnats canadiens, qui se dérouleront à London en Ontario, du 11 au 17 janvier, seront la prochaine compétition de Rochette et des meilleurs patineurs au pays.

Si la Québécoise est pratiquement assurée de participer aux Jeux de Vancouver, plusieurs athlètes batailleront pour obtenir leur billet olympique à ces Championnats.


Vidéos

Photos