«Je veux régler les choses» -Lucian Bute

Boxe

 

Éric Yvan Lemay
Le Journal de Montréal

Loin de se défiler, Lucian Bute est prêt à en découdre à nouveau contre le Mexicain Librado Andrade. Si tout va bien, le match revanche entre les deux boxeurs aura lieu d'ici la fin de l'année.

Andrade, qui ne cesse de dire qu'il s'est fait voler lors de son combat contre le Roumain, aura donc la chance de l'affronter à nouveau. Il devra toutefois battre l'Ukrainien Vitali Tsypko, le 4 avril prochain, pour redevenir aspirant au titre détenu par Bute.

Ce dernier n'entend pas faire de quartier et veut prouver qu'il est le plus fort, même si ses genoux ont fléchi dans les dernières secondes du combat de Championnat du monde.

«Je veux régler les choses (une fois pour toute). Je veux enlever le doute qui a pu rester avec les trente dernières secondes», lance Bute, rencontré lors d'un entraînement public au gymnase d'Interboxe du complexe Claude-Robillard.

Zuniga dans la mire

Son entraîneur Stéphane Larouche ne doute pas du tout que son poulain écrasera Andrade quand l'occasion se présentera. «La dernière fois, il a été presque parfait et la prochaine fois, il sera parfait.»

En attendant, Bute se prépare en vue du combat qui l'opposera à Fulgencio Zuniga, le 13 mars prochain, au Centre Bell.

Le Montréalais d'origine roumaine devra se méfier du dur cogneur qu'est Zuniga. «Je dois faire attention. Un seul coup de poing peut changer le combat. Je veux profiter de ma vitesse pour le battre», dit-il au sujet de son adversaire d'origine colombienne.

Pas d'entraînement au Mexique

Pour sa préparation des trois prochaines semaines, il prévoit suivre le même programme qui a donné de bons résultats lors du dernier combat. Il veut se concentrer sur son endurance physique.

L'équipe d'Interboxe avait évalué la possibilité d'aller s'entraîner dans le Sud, probablement au Mexique. Ils ont toutefois renoncé à cette possibilité, compte tenu du court laps de temps avant le combat.

Si tout se déroule comme prévu, Stéphane Larouche espère que Lucas pourra affronter un autre adversaire en défense optionnelle avant de s'attaquer à Andrade. «On aimerait aussi regarder pour un boxeur aux mains lourdes», soutient Larouche.

Selon lui, c'est le meilleur moyen de bien préparer Bute en vue du combat de fin d'année.


Vidéos

Photos