Les fils de Patrick Roy fiers de leur papa

Entrevue

Jonathan et Frédérick Roy ont rencontré Canoe au Colisée Pepsi, après une pratique des Remparts de Québec. @Canoe.ca

Vidéoreporter - Marie-Claude Forest

Dernière mise à jour: 14-11-2008 | 11h09

«C’est quelque chose de spécial quand t’as trois Roy sur une équipe», lance Jonathan, gardien de but pour les Remparts de Québec, équipe dirigée par son célèbre père Patrick.

Tandis que le numéro 30 s'est joint en 2007 aux Remparts (vous avez sans doute entendu parler de lui), Frédérick Roy, plus jeune, s’est ajouté en tant que joueur de centre de cette même formation, cette année.

Et comment se déroule la cohabitation?

«Je te dirais qu’on se tient les trois ensemble, explique Jonathan. À la maison, on jase de hockey un peu. À l’aréna, on est traité comme les autres joueurs. Le coach est même peut-être un peu plus "tough" sur nous que sur les autres».

Plongés dans les hauts et les bas de la LNH dès leur naissance, Jonathan et Frédérick Roy ont grandi avec une légende du hockey. Présents lors du retrait du #33 au Colorado en 2003, les deux jeunes ont, cinq ans plus tard, une vision totalement différente de la cérémonie prochaine à Montréal et comprennent la portée de ce geste.

«Au Colorado c’était différent, j’étais plus jeune, je comprenais moins bien ça. Je regardais ça et je me disais: "Ah! C’est un gilet qui lève!", maintenant à 19 ans je comprends la signification», renchérit le jeune gardien de but.

Le 22 novembre au Centre Bell, Patrick Roy verra son gilet se tailler une place aux côtés de grandes légendes qui ont marqué le Canadien de Montréal et avec lui pour l’occasion, Frédérick et Jonathan seront à ses côtés, eux qui rêvent d’aller «le plus loin possible»…. D’atteindre leurs limites.

Tel père, tels fils!


Vidéos

Photos