«Andrade veut un match revanche? Moi aussi» -Bute

Boxe

 

Daniel Cloutier
Le Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 28-10-2008 | 10h21

Lucian Bute boxera fort probablement en Europe au cours du printemps et il souhaite ardemment un match revanche avec le Mexicain Librado Andrade, un affrontement qui devrait se matérialiser à l'automne 2009.

Aussi sur Canoe.ca
Dans la nuit de vendredi à samedi au Centre Bell, Bute a facilement dominé Andrade au cours des 11 premiers rounds, mais, rendu à bout de forces, il est tombé d'épuisement au 12e et dernier round, alors que son rival attaquait désespérément.

Bute s'est relevé péniblement, et les sept dernières secondes du combat s'écoulaient pendant que l'arbitre Marlon B. Wright lui imposait le compte de huit.

Proclamé vainqueur par décision unanime (117-109, 115-111 et 115-110) des juges, Bute (23-0-0) a pu conserver son titre mondial des poids super-moyens (168 livres) de l'IBF.

«J'ai manqué d'énergie au 12e round, et je ne le prends pas, car c'est la première fois de mon existence que je vis cette situation, a déclaré Bute sur les ondes de la station radiophonique 98,5FM, hier matin, dans le cadre de l'émission Puisqu'il faut se lever, animée par Paul Arcand.

«Lorsque j'ai entendu la foule scander mon nom au 12e round, j'ai décidé de répliquer coup pour coup avec Andrade, mais je n'avais plus d'énergie.

«Andrade veut un match revanche? Parfait. Moi aussi. Je veux régler ça une fois pour toutes.

«Je n'ai pas pu dormir après le combat. J'ai passé la nuit à étudier le film de l'affrontement. J'ai boxé de façon quasi-parfaite durant les 11 premiers rounds et, soudainement, mon réservoir d'énergie était à sec au 12e.

«Pourquoi? Je vais essayer de comprendre en analysant la situation avec Stéphan Larouche.»

Une défense optionnelle avant

L'entraîneur de Bute et le directeur de l'exploitation au sein du groupe InterBox, Stéphane Larouche, croit qu'un match revanche se matérialisera à l'automne prochain.

«Lucian va réaliser une défense optionnelle de sa ceinture, vraisemblablement en Europe au cours du printemps, affirme Larouche. Pendant ce temps, Andrade sera fort probablement convié à disputer un autre match éliminatoire décisif à la ceinture de l'IBF.

«S'il gagne, on pourra amorcer les préparatifs pour un match revanche qui serait disputé à l'automne 2009.»

Le match revanche sera-t-il présenté à Montréal? Le groupe InterBox l'espère, mais la firme Golden Boy Promotions, qui gère la carrière d'Andrade, exigera sans doute la tenue d'un appel d'offres.

Le clan Andrade veut le combat aux États-Unis. Dans le cas d'un appel d'offres (purse bid), c'est le groupe qui dépose la plus grosse soumission qui obtient d'emblée les droits d'organisation de l'événement.


Vidéos

Photos