«Andrade ne m'épuisera pas»

Boxe

Lucian Bute a semblé détendu et confiant lors de la pesée des boxeurs. ©(Photo Le Journal de Montréal/Benoît Pelosse)

Daniel Cloutier
Le Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 24-10-2008 | 17h03

L'heure de vérité a maintenant sonné pour Lucian Bute. La nuit prochaine au Centre Bell, le boxeur gaucher montréalais disputera ce qu'il définit comme le combat le plus éprouvant et le plus significatif de sa fructueuse carrière de boxeur professionnel.

Bute (22-0-0) réalisera alors une première défense obligatoire de son titre mondial des poids super-moyens de l'IBF. Il fera face à son aspirant obligatoire (numéro un), le Mexicain Librado Andrade (27-1-0).

Tel qu'exigé par le réseau de télé américain Showtime, le combat débutera entre minuit moins quart et minuit et quart.

Bute en sera à sa troisième participation à un combat de championnat du monde de l'IBF.

Il avait détrôné le Colombien Alejandro Berrio le 19 octobre 2007 (K.O. technique au 11eround) et avait réalisé une première défense optionnelle de la ceinture, le 29 février, en battant l'Américain William Joppy par K.-O. technique au 10eround.

Un sanctuaire

Les deux combats avaient été disputés au Centre Bell, qui est devenu un sanctuaire pour Bute.

«Maintenant que mes devoirs à l'entraînement sont ter minés, maintenant que la pesée officielle est faite, je vais pouvoir relaxer jusqu'au moment de monter dans le ring, confiait Bute hier après-midi au restaurant La Cage aux Sports du Centre Bell. J'ai plus que bon espoir de l'emporter.

«Je sais que ma vitesse, ma mobilité et ma ruse vont me permettre de dominer les rounds.»

Ce qui a fait dire à Andrade :

«Je suis tout à fait conscient que Bute est plus rapide et plus mobile que moi, mais je crois toujours en ma stratégie, qui consiste à attaquer énergiquement jusqu'à ce que l'adversaire s'affaiblisse. Je vais pourchasser Bute du début à la fin du combat, et on va bien voir comment ça va finir.»

Bute refuse de croire qu'Andrade viendra à bout de sa résistance.

«Mon programme d'entraînement a été conçu en fonction de me rendre extrêmement énergique durant 12 rounds, affirme le boxeur québécois d'origine roumaine. Andrade a bien le droit de croire qu'il va finir par m'épuiser ; moi, je suis tout à fait convaincu du contraire. Jamais je n'ai manqué de gaz dans un combat de boxe.»

Une bataille du tonnerre

Stéphane Larouche, l'entraîneur de Bute, prévoit une bataille du tonnerre.

«Andrade joue son avenir financier dans cet affrontement, alors nous savons pertinemment qu'il va se battre comme un enragé dans l'espoir de détrôner Lucian, affirme l'entraîneur de Bute, Stéphane Larouche. Ça, Lucian le savait lorsqu'il a amorcé sa préparation, et croyez-moi, mon protégé n'a pas tourné les coins ronds au gymnase. Lucian sera au sommet de sa forme et ce sera exactement la même chose pour Andrade. Ce sera tout un défi, pour un comme pour l'autre.»

Au moment de la pesée officielle, hier, Bute et Andrade ont enregistré des poids parfaits de 168 et 167,8 livres.

Andrade, un boxeur de 30 ans qui vit à Las Vegas mais s'entraîne sous la férule des frères Howard et Otis Grant à Pointe-Claire, boxera à Montréal pour la deuxième fois.

Le 8 avril 2006 au Cabaret du Casino de Montréal, Andrade avait vaincu Otis Grant par K.-O. technique (septième round) dans le cadre d'un match éliminatoire décisif au championnat mondial du WBC.

Cette victoire avait valu à Andrade une participation à un match de championnat du monde du WBC. Lors de ce combat disputé le 24 mars 2007 à Copenhague, Andrade avait subi une raclée aux mains du Danois Mikkel Kessler (40-1-0), mais n'avait jamais visité le tapis.


Vidéos

Photos