«Guillaume mérite d'être là» - Guy Carbonneau

Canadien

 

Pierre Durocher
Le Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 29-04-2008 | 10h20

Parce qu'il désirait obtenir un peu plus de robustesse dans sa formation, Guy Carbonneau a remplacé Mathieu Dandenault par Guillaume Latendresse pour le match d'hier. Cela a entraîné deux changements dans la composition des lignes d'attaque.

Latendresse s'est retrouvé au sein du troisième trio avec Bryan Smolinski et Tom Kostopoulos tandis que Steve Bégin est allé donner un peu de mordant au quatrième trio composé de Maxim Lapierre et de Mark Streit.

Ryder ignoré

Carbonneau a donc préféré faire appel aux services du jeune Latendresse plutôt que de miser sur l'expérience de Michael Ryder.

«Michael a connu des hauts et des bas cette saison, a-t-il expliqué hier midi. On s'attendait à davantage de sa part.

«Guillaume mérite d'être là, a continué l'entraîneur. Je veux l'avoir dans la formation pour l'aspect physique qu'il peut nous apporter.»

Il semble bien que Ryder ne jouera que si des ailiers devaient subir des blessures au cours des séries.

En quête d'un meilleur équilibre

«Je recherche un meilleur équilibre dans nos lignes d'attaque, a poursuivi Carbonneau. Smolinski et Kostopoulos jouent avec beaucoup de confiance présentement et cela facilitera l'arrivée d'un jeune comme Latendresse, qui a hâte de jouer.

«Nous sommes sur la route et je n'ai pas le dernier mot à savoir quel trio je vais envoyer sur la glace. C'est pourquoi j'ai placé Bégin dans le quatrième trio. Je veux avoir confiance dans mes quatre lignes d'attaque.»

Carbonneau a toutefois précisé que ces nouveaux troisième et quatrième trios risquaient d'être modifiés au cours du match.

«Vous me connaissez. Je peux changer mes trios très rapidement», a-t-il dit, sourire en coin.

Des matchs comme il les aime

Latendresse a accueilli la décision de son entraîneur avec soulagement, lui qui avait été laissé de côté lors des quatre derniers matchs et qui rongeait son frein.

«Je sais ce qu'on attend de moi et j'entends bien saisir ma chance pour demeurer dans la formation, a dit le jeune attaquant de 20 ans, auteur de 16 buts au cours de la saison. J'aime jouer à Philadelphie. Les matchs sont robustes et intenses, comme je les aime.»

Latendresse a promis de tenir parole et de manger les bandes.

«Ça fait une semaine que j'attends l'appel du coach. Il sera important que je me concentre à contrôler le disque en zone adverse et à m'impliquer physiquement.»

Kostopoulos a reconnu qu'il avait été quelque peu surpris que l'entraîneur ait brisé son trio» mais tout cela peut changer vite si les résultats ne sont pas satisfaisants. Guillaume a de bonnes mains et il est robuste. Il peut avoir un gros impact.»


Vidéos

Photos