«C'est ça, le Canadien»

Séries

Steve Bégin s'est retrouvé sur le gardien Tim Thomas, en première période. ©(Photo LA PRESSE CANADIENNE)

François Ferland
Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 22-04-2008 | 12h00

Steve Bégin est bien fier de son équipe et il l'a fait sentir, hier soir, au terme du septième match et de l'élimination des Bruins de Boston.

«C'est un travail d'équipe qui vient d'être réalisé, tous ont bien joué, tous se sont impliqués», a-t-il commencé à dire en affichant un sourire de satisfaction après cette victoire de 5-0 du Canadien.

«Nous n'avons pas donné de chances aux Bruins, parce que nous avons tous fourni un deuxième et un troisième effort.

«C'est ça, le Canadien, vitesse et contrôle de la rondelle. Nous étions prêts, Nous avons l'équipe pour faire ce que nous venons de faire.»

Bégin, qui a été désigné la troisième étoile, a effectué sept mises en échec. D'ailleurs, le Canadien a dominé à ce chapitre au cours du match avec 38 contre 24.

«Il n'y avait pas de passagers ce soir, a-t-il enchaîné. Nous nous sommes parlé au cours des deux derniers jours. La ligne est mince entre la victoire et la défaite, et nous avons joué de façon simple. Nous avons du succès quand nous jouons comme ça. Nous avons usé de notre vitesse.»

Price apprécié de ses coéquipiers

Chris Higgins a, lui aussi, souligné le travail collectif qui a caractérisé le rendement de l'équipe hier.

«Nous étions tous très conscients de l'enjeu et nous avons joué de façon à ne rien compliquer, a-t-il dit. Et ajoutez à cela la contribution de Carey (Price). Il a joué avec énormément d'aplomb.»

Higgins a affirmé que lui et les siens ont entrepris l'affrontement confiants, la tête haute.

«Nous n'avons pas été nous-mêmes au cours des deux matchs précédents et je ne peux expliquer pourquoi, mais il n'y avait pas de doute dans mon esprit que nous allions réussir, et nous nous sommes grandement aidés en usant de notre vitesse, l'un de nos atouts.»

Bryan Smolinski, qui a formé un trio de travailleurs acharnés avec Bégin et Tom Kostopoulos, savourait les instants magiques.

«Nous savions que nous pouvions réussir et la tension diminuait au fur et à mesure que le match progressait, a-t-il dit. La tenue de Carey (Price) a été formidable.

«Je suis très heureux de vivre ça. Ma famille était parmi la foule et nos partisans sont incroyables. Leur appui nous transporte.»


Vidéos

Photos