Fred Simard n'a pas oublié les Patriotes

Hockey

 

Gilles Vachet

L'an dernier, à pareille date, Fred Simard avait des papillons dans l'estomac : il dirigeait les Patriotes de Saint-Eustache, de la LHJAAAQ, dans les séries éliminatoires.

Cette année, l'ancien porte-couleurs des Éperviers de Contrecoeur se contente du rôle de spectateur, ayant décidé au début de l'année de laisser sa place en raison de son travail.

«J'ai encore bien à coeur les succès des Patriotes, a déclaré Simard hier. Je les suis dans les journaux et je vais les voir de temps en temps. Je parle aussi régulièrement à Jean-François Sénéchal, qui est resté un ami.»

Les Patriotes viennent d'éliminer le Multiconcessionnaire de Saint- Félicien-Dolbeau en trois parties avec des victoires de 6 à 5, 4 à 2 et 9 à 3, pour ainsi se qualifier pour les séries quarts de finale.

«Selon moi, les Patriotes peuvent causer des surprises dans les séries, a mentionné Simard. Les joueurs ont du caractère et la chimie est bonne. En plus, ils ont le deuxième meilleur gardien de but de la ligue en Marc-André Perron.»

Le Dekhockey

Fred Simard compte bien assister à quelques parties de son ancienne équipe, mais avec son ami Pat Voyer, il est également très occupé à organiser sa ligue de Dekhockey Longueuil, qui entreprendra sa 14e saison le 14 avril à l'aréna Jacques Cartier.

«Nous sommes présentement en pleine période d'inscription, a-t-il fait remarquer. J'ai déjà une quarantaine d'équipes inscrites, mais j'aimerais porter le total à 50.»

«Ma ligue Dekhockey s'adresse à cinq catégories différentes pour les joueurs de 18 à 80 ans. Nous avons même un site Internet pour nous joindre, soit

  • le Dekhockeylongueuil.com

    En ce qui a trait à son avenir dans le hockey junior, Fred Simard ne détesterait pas revenir comme directeur général d'une équipe, ou même devenir copropriétaire d'une concession si l'occasion se présente.

    «Étant donné que j'aime les défis, ça pourrait être une possibilité», a-t-il conclu.


  • Vidéos

    Photos