Une Journée de la femme bien spéciale à RDS

Les

 

Mario Brisebois
Le Journal de Montréal

Partout dans le monde, ce sera la Journée de la femme, demain. RDS souligne cependant l'événement vingt-quatre heures plus tôt, dans le cadre de la grande semaine du hockey.

Claudine Douville sera ce soir à la description du match opposant Tampa Bay et New Jersey, avec la complicité de Danièle Sauvageau à l'analyse. Hélène Pelletier animera les entractes en compagnie de Chantal Macchabée, en direct de Los Angeles où elle accompagne le Canadien, et de France Saint-Louis.

Que des femmes ! Et il s'agira non pas d'une, mais de deux premières, puisque Mélanie Marois et Raphaëlle Ferland-Verry présenteront le bulletin de nouvelles Sports 30, pour une soirée entièrement féminine.

Pourquoi pas ? Les femmes représentent jusqu'à 38 % de l'auditoire du hockey.

Le réalisme prime...

Claudine Douville était à son poste de travail à RDS, hier.

Même si elle a entrepris sa préparation pour ce match à la mi-janvier, elle ajoutait toujours d'autres notes entre les entrevues qui se multipliaient

«Je l'avoue. L'onde de choc me surprend. J'ai pourtant eu des missions plus importantes au cours de ma carrière [notamment les Jeux olympiques]. Mais c'est le hockey... », reconnaît-elle.

Si elle prend son rôle au sérieux, Claudine Douville demeure, elle, très réaliste.

«Je suis très touchée que Dominic Vannelli (le grand patron du hockey à RDS) ait pensé à moi pour cette première. Mais il faut tout regarder dans une juste perspective. Ce n'est pas le droit de vote des femmes en Afghanistan dont on va parler», a-elle commenté.

Les filles se sont exercées

Claudine Douville sait qu'elle sera beaucoup observée, ce soir.

Mais n'ayez aucune crainte ! À part le football, elle a décrit tous les sports depuis TVSQ, la première chaîne sportive câblée, bien avant RDS. Cela remonte au début des années 1980, lorsqu'elle n'avait que 15 ans.

Si elle est capable d'identifier sans se tromper les joueurs d'un match de soccer international Roumanie-Suède gros comme des maringouins sur son écran - témoin en studio, boulevard René- Lévesque -, ce sera une partie de plaisir que de repérer Vincent Lecavalier, Martin Brodeur, Martin Saint-Louis et compagnie sur la glace.

«Les filles sont prêtes. Nous étions ensemble au Centre Bell samedi soir dernier pour voir les Devils», racontait-elle aussi.

Une seule inquiétude

Claudine Douville n'a qu'une seule inquiétude.

LES FEMMES REPRÉSENTENT PRÈS DE 40 % DE L'AUDITOIRE DU HOCKEY À LA TÉLÉVISION


Vidéos

Photos