Marc-André Roy est 3e...en jouant avec le feu!

Golf

 

MARIO BRISEBOIS
Le Journal de Montréal

Pour la deuxième journée de suite, Marc-André Roy a racheté, hier, un début de ronde de misère pour occuper la troisième place à mi-chemin de la qualification du circuit de golf canadien en cours au club Royal Ashburn, en banlieue nord de Toronto.

Même s'il a encore joué avec le feu, affichant trois coups de plus que la normale après trois trous, Roy a ajouté un score de 71 à son 69 de la veille.

«Tout s'est vite replacé avec un birdie au quatrième trou et un aigle au cinquième grâce à un deuxième coup de bois numéro trois logé à un pied du fanion sur cette normale cinq», d'expliquer Roy, du club Rosemère, au sujet de son retour en force.

Avec son combiné de 140, quatre coups sous la normale, Roy se retrouve à trois coups du meneur Shawn Jasper, auteur d'un 67 hier, pour un total de 137.

L'important est qu'il soit en très bonne position. Les 15 premiers décrocheront vendredi leur exemption pour le circuit national en 2008.

«Je ne cacherai pas que j'aimerais moins me compliquer la tâche les deux prochains jours. Le parcours est exigeant mais tellement beau que cela m'incite à continuer de combattre même lorsque les choses vont moins bien», de déclarer le champion amateur du Québec en 2004.

Roy affichait trois au-dessus de la normale après quatre trous lors de son 69, lundi.

Couture 4e; Kelly joue 83

Éric Couture, du club Val-des-Lacs, joue aussi du bon golf.

Une deuxième carte consécutive de 71, hier, lui vaut le 4e rang.

La situation se complique toutefois pour Dave Kelly, le champion en titre de la PGA provinciale et représentant du club La Tempête.

Un autre gaucher, Kelly n'a pu faire mieux que 83 au lendemain de son 72 en ronde d'ouverture pour 155.

«J'étais sept coups au-dessus de la normale après sept trous. Je frappe assez bien la balle. Je ne parviens toutefois pas à m'habituer aux verts rapides avec cinq triples roulés et un quadruple roulé.»

«Mais je ne lâche pas. Je sais que je peux revenir comme la semaine dernière à Bromont, où j'ai sauvé 13 coups en 24 heures en passant de 80 à 67», de commenter Kelly, qui a évité l'élimination de justesse.

Chez les autres Québécois, mentionnons Johan Benson, de Montréal, qui a joué 69 après son son 77 de mardi, ce qui le place à 147 et au 14e échelon.

Francis Tanguay, du Boisé, et Olivier Edmond, des Quatre Domaines, suivent à 150 après des scores identiques de 76 et 74 les deux jours.

Lyle Patton (78-73), de Caughnawaga, et Louis- Pierre Godin (80-74), de Trois-Rivières, viennent plus loin à 151 et 154.

Déception pour Fortin-Simard à la PGA américaine

À Saint Augustine, en Floride, Vincent Dumouchel, de LaPrairie, et Keven Fortin-Simard, de Roberval, entreprenaient, hier, les pré-qualifications de la PGA américaine.

Dumouchel a égalé la normale 72 pour prendre la 11e place au terme de la première des quatre journées.

C'est cinq coups de plus que le meneur Scott Griffin, des États-Unis.

Cinq fois titulaire du Québec chez les juniors et les amateurs avant de faire le saut chez les professionnels le mois dernier, Fortin-Simard a peiné. Il n'a pu faire mieux que 76 pour la 37e position.


Vidéos

Photos