Toujours proche de ses origines

Patinage

 

Monelle Saindon
Le Journal de Montréal

Même si la Prévostoise Anouk Leblanc-Boucher patine sur les glaces les plus prestigieuses du monde, elle n'oublie pas ses origines sportives : le Club de patinage de vitesse de Saint-Jérôme, dans les Laurentides.

Cet automne, elle participera à la relance de cet organisme qui lui a permis de se découvrir une passion olympique.

Portes ouvertes

Sa mère, Lise Leblanc, et son premier entraîneur, Dery, chapeauteront le nouveau club, qui s'est installé au Centre sportif Saint-Antoine et qui tiendra une journée portes ouvertes dimanche, de 16h30 à 18h.

À cette occasion, tous les jeunes patineurs de 5 à 12 ans intéressés par la vitesse sur glace sont invités à venir faire l'expérience des patins à longues lames des champions.

Qui sait, peut-être découvrira-t-on d'autres merveilles nationales comme Wooky (le surnom d'Anouk Leblanc-Boucher sur la glace) ?


Vidéos

Photos