Agence QMI

Backstrom exclu pour dopage

Backstrom exclu pour dopage

Nicklas Backstrom Photo Brian Snyder / Reuters

Dernière mise à jour: 23-02-2014 | 16h28

SOTCHI - L'attaquant suédois Nicklas Backstrom n'a pas pris part à la finale du tournoi olympique de hockey masculin opposant les siens au Canada, dimanche, parce qu'il était impliqué dans le cinquième cas de dopage des Jeux de Sotchi.


Backstrom avait échoué à un test vendredi. Le joueur des Capitals de Washington aurait consommé un médicament contre les allergies qui contient de la pseudoéphédrine, une substance interdite par le Comité international olympique.

Le Suédois a appris la nouvelle deux heures avant le match ultime du tournoi olympique.

«Il n'a pas disputé la partie de la médaille d'or à cause du produit qu'il consomme depuis sept ans, ont précisé les Capitals dans un communiqué. Il joue malgré le fait qu'il doit combattre plusieurs allergies. La médication avait d'ailleurs été approuvée par l'organisation suédoise. Il ne devrait y avoir aucun impact quant aux matchs de la LNH.»

«La consommation de cette substance n'a pas été faite pour améliorer la performance ou pour obtenir illégalement tout autre avantage, selon nous», a ajouté l'adjoint au commissaire du circuit, Bill Daly.

Précédemment, la Suède avait invoqué une migraine pour expliquer son absence. Aussi, il a été invité à partir au moment où il se trouvait dans le vestiaire et n'a pas pris part à l'échauffement d'avant-partie. Le défenseur Henrik Tallinder a pris sa place dans une défaite de 3-0.

«C'est triste»

Backstrom était évidemment dévasté de ne pas avoir pu prendre part à ce match.

«Je vais parler du fond de mon cœur, a déclaré le principal intéressé. Les deux dernières semaines ont été parmi les meilleures de ma vie. Je me préparais à disputer le match le plus important de ma carrière et deux heures avant, j'en ai été écarté. C'est triste.»

Les dirigeants en colère

«Nous sommes fâchés de cette situation, a indiqué Tommy Boustedt, le directeur du développement de l'Association de hockey suédoise. À notre avis, le CIO a détruit l'une des plus grandes journées du hockey suédois.»

«C'est frustrant, c'est comme une garderie, a ajouté l'entraîneur de la Suède, Pat Marts, dans sa conférence de presse d'après-match. Je ne pouvais pas présenter ma meilleure équipe sur la glace aujourd'hui. J'aurais dû avoir les meilleures conditions pour rivaliser avec le Canada, mais ce ne fut pas le cas.»

Pendant le tournoi, Backstrom a amassé quatre mentions d'aide en cinq sorties.

- Avec la collaboration de Rob Longley



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos