Le mercredi 7 juillet 2010
8 au 24 août 2008
Aujourd'hui à Beijing :  21°C à 37°C - Météo détaillée

Actualités

Softball

Une fin en queue de poisson pour les Canadiennes

Serge Touchette
Journal de Québec - 21/08/2008 10h37 

PÉKIN -- Finalement, les filles n'ont pas fait mieux que les gars.

L'équipe de baseball canadienne a rapidement été exclue de la ronde des médailles. Et à la balle molle, celle des filles a été écartée du podium au stade de Fengtai.

Le Canada peut donc ranger ses bâtons, ses balles et ses gants tout en faisant une croix sur les Jeux olympiques qui, on le sait, ont déjà éliminé le baseball et la balle molle du menu des Jeux de Londres en 2012.

«C'est une honte, a déclaré l'entraîneuse des Canadiennes, Lori Sippel, que de priver des jeunes de leur rêve olympique.

«Certainement que c'est dur à accepter. Surtout que nous avons une jeune équipe qui aurait été bien meilleure en 2012.

«Les filles sont bien prêtes à attendre un autre quatre ans, mais pas huit. Je vais quand même leur demander.»

Les Canadiennes, qui n'ont jamais gagné de médaille aux Jeux olympiques, ont vu s'évanouir leur chance de mériter à tout le moins le bronze lorsqu'elles ont succombé, 5-3, devant les Australiennes.

Elles semblaient à plat, les Canadiennes. En revanche, les Australiennes, qui ont comblé un recul de 3-2, étaient inspirées. Plus combatives aussi.

Le tournoi des Canadiennes se termine donc en queue de poisson.

Après trois victoires de suite, y compris une de 1-0 contre leurs grandes rivales, les Chinoises, elles, ont encaissé cinq revers consécutifs.

En chute libre, elles n'ont jamais été capables de déployer leur parachute. Elles se contentent donc d'une quatrième place.

«C'EST MA FAUTE»

La présence de leur meilleure lanceuse au monticule, la gauchère Lauren Bay-Regula, qui a entrepris la rencontre avec une excellente moyenne de points mérités de 1,25, n'aura pas suffi à prolonger leur aventure.

La soeur du voltigeur Jason Bay, des Red Sox de Boston, a totalisé 29 manches et un tiers au cours de ce tournoi et, vraisemblablement, elle commençait à avoir du plomb dans le bras.

C'était 3-3 en sixième manche lorsqu'elle a concédé un simple de deux points à Kerry Wyborn après deux retraits, alors que les coussins étaient remplis. Le Canada ne devait pas s'en remettre.

Wyborn a frappé un petit ballon qui est passé par-dessus la tête de la joueuse de troisième-but Erin McLean, qui n'a eu aucune chance.

«Un coup chanceux», a réagi Bay-Regula, les yeux rougis.

«Je l'ai moi-même rendu possible, ce coup sûr, en effectuant un tir un peu trop haut. C'est ma faute.

«J'ai aussi augmenté la difficulté en donnant des buts sur balles.

«Ce que je pouvais contrôler dans le match, je ne l'ai pas toujours contrôlé.»

Bay-Regula a aussi été victime de deux circuits en solo, ceux de Sandy Lewis et de Danielle Stewart.

Non, Sippel n'a jamais songé à la remplacer. Elle était déterminée à parier sur le meilleur bras de son équipe jusqu'au bout, advienne que pourra.

«Lauren lançait encore avec force, a noté Sippel.

«Mais chaque fois qu'elle commettait une erreur, les Australiennes en profitaient. Elles forment une très bonne équipe, les Australiennes.»

«Nous sommes meilleures que ça»

Bay-Regula, visiblement, avait du mal à encaisser le coup.

«Nous sommes meilleures que ça, a-t-elle repris. Nous n'avons pas connu notre meilleur tournoi.

«Ma grande déception, c'est que nous n'avons pas toujours joué à la mesure de notre potentiel.»

Elle n'a pas tort.

Tableau des médailles

  OR AR BR  
Chine 51 21 28 100
Etats-Unis 36 38 36 110
Russie 23 21 28 72
Grande-Bretagne 19 13 15 47
Canada 3 9 6 18

Dernier podium

Vidéos | Sports

Question Olympique







Résultats
 
 

Dernières manchettes olympiques

[an error occurred while processing this directive]

à lire dans Canoë sports

[an error occurred while processing this directive]

Cartes virtuelles et fonds d'écran