Le mercredi 7 juillet 2010
8 au 24 août 2008
Aujourd'hui à Beijing :  21°C à 37°C - Météo détaillée

Actualités

Pékin 08

Le Parc de Shunyi sera-t-il une source de médailles ?

Rob Longley
Sun Media
Sun - 08/08/2008 07h46 - Mise à jour 08/08/2008 10h40
C'est peut-être ici, au Parc de l'aviron et du canoë de Shunyi, un bassin artificiel situé en banlieue de la capitale chinoise, que l'équipe olympienne canadienne a le plus de chances de remporter des médailles.

Hier, quelques heures après la prévision du Comité olympique canadien - selon laquelle le Canada pour rait remporter plus de 10 mais moins de 20 médailles -, plusieurs athlètes y ont fait leur apparition.

À commencer par Adam van Koeverden, expert ontarien au kayak d'Oakville et porte-drapeau du Canada lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux.

Il est le favori pour l'or dans les deux épreuves de kayak monoplace.

Au canoë, Mark Oldershaw, ami et coéquipier de longue date de van Koeverden, ainsi que Thomas Hall, qui participeront respectivement aux épreuves de canoë monoplace (C-1) 500 mètres et canoë monoplace (C-1) 1 000 mètres, étaient également de la partie.

Par contre, à l'aviron, l'équipe masculine de huit rameurs brillait par son absence.

Les rameurs canadiens hiber nent jusqu'aux épreuves de dimanche, fatigués de répondre aux questions au sujet de leur désir de se racheter à la suite d'une défaite bouleversante à Athènes.

Van Koeverden content de voir son sport sous les feux de la rampe

L'équipe féminine, renouvelée de huit rameuses, qui n'a pas ces mêmes préoccupations, s'est présentée.

Les rameuses canadiennes sont aussi dans la course aux médailles, de même que les rameurs Dave Calder et Scott Frandsen, qui se voient au podium.

«C'est excitant de faire toutes ces heures d'entraînement, de se sentir fin prêt et confiant d'avoir de bonnes chances !» s'est exclamé Frandsen, un membre de la malheureuse équipe de huit à Athènes.

«Nous pensons que nous avons des chances de remporter une médaille. On ne peut pas l'envisager autrement.»

Selon nos calculs officieux, les Canadiens pourraient récolter neuf médailles lors des compétitions à Shunyi.

Si les Canadiens en dénichent au moins six, le Comité olympique canadien sera bien positionné pour atteindre son but.

Si la récolte est pauvre - si elle compte moins de six médailles -, les choses pourraient se gâter.

Van Koeverden estime pour sa part qu'il est à la hauteur des attentes.

Il est emballé de voir que son sport est sous les feux des projecteurs aux Olympiques.

«Évidemment, la pression est beaucoup plus grande et il y a beaucoup plus de gens qui regardent ce sport, et ça, c'est bon», souligne van Koeverden. L'un de mes combats, c'est d'améliorer la visibilité du canoë-kayak et du sport amateur.

«Nous (les Canadiens) n'y portons pas beaucoup d'attention pendant les années hors Olympiques et ça, c'est une vraie honte.»

Van Koeverden avait récolté une médaille d'or et une médaille de bronze aux Jeux d'Athènes en 2004.

Tableau des médailles

  OR AR BR  
Chine 51 21 28 100
Etats-Unis 36 38 36 110
Russie 23 21 28 72
Grande-Bretagne 19 13 15 47
Canada 3 9 6 18

Dernier podium

Vidéos | Sports

Question Olympique







Résultats
 
 

Dernières manchettes olympiques

[an error occurred while processing this directive]

à lire dans Canoë sports

[an error occurred while processing this directive]

Cartes virtuelles et fonds d'écran