Le mercredi 7 juillet 2010
8 au 24 août 2008
Aujourd'hui à Beijing :  21°C à 37°C - Météo détaillée

Actualités

À 4 jours de Pékin

«C'est la coupe Stanley des médias»

Gilles Vachet
Le Journal de Montréal
Journal de Montréal - 04/08/2008 09h50 
Le Journal de Montréal, toujours soucieux de bien servir ses lecteurs, s'est assuré de continuer à le faire durant les Jeux olympiques de Pékin, en déléguant trois représentants.

Ainsi, hier matin, à l'aéroport Pierre- Elliot-Trudeau, deux journalistes de la section des sports, Serge Touchette et François Foisy et leur collègue photographe, Raynald Leblanc, ont pris l'avion en direction de Pékin où ils passeront les 20 prochains jours dans le but d'informer nos lecteurs sur les performances des athlètes québécois qui font partie de l'équipe canadienne.

gé de 56 ans et à sa 38e année à l'emploi du Journal, Serge Touchette est le doyen du groupe.

Il faut dire que Touchette n'a plus besoin de présentation dans le monde des médias québécois et canadiens.

Le Lavallois s'est surtout fait connaître à titre de journaliste attitré à la couverture des Expos de Montréal durant 28 ans.

«Disons que ça va faire changement du baseball et des Expos, a déclaré Touchette en riant. J'ai eu la chance de vivre mes deuxièmes Jeux olympiques à Turin, en 2006, après ceux de Montréal, en 1976.

«Je sais qu'un autre gros défim'attend à Pékin. J'ai l'impression de m'en aller sur une autre planète. J'ai tout à découvrir en Chine; la culture, le mode de vie, la nourriture, la religion, le smog, le transport, la langue, etc.»

Trois explorateurs

En d'autres mots, Touchette et ses deux compagnons Foisy et Leblanc s'en vont en terrain inconnu.

«Nous serons des explorateurs en même temps que nous écrirons sur les Jeux, a poursuivi Touchette. Je ne suis jamais allé en Chine, mais j'ai beaucoup lu sur sa culture.

«Je sais, entre autres, que les droits de l'homme sont inexistants, ce qui dépasse vraiment le monde du sport. Je m'attends donc à ce que les Jeux soient plus difficiles à couvrir qu'à Turin.»

Malgré ses nombreuses interrogations, Touchette se disait très enthousiaste à l'idée de se rendre à Pékin.

«Pour un journaliste, les Jeux olympiques, ça n'a rien de banal. Il s'agit d'une expérience extraordinaire à vivre dans sa carrière.

«Personnellement, je ne vais pas là-bas uniquement pour voir nos athlètes gagner des médailles, mais aussi pour assister à des compétitions enlevantes et à des performances hors de l'ordinaire.»

Foisy : 5e expérience

Pour sa part, François Foisy en sera à sa cinquième couverture des Jeux olympiques, ayant fait ses débuts à Nagano, au Japon, en février 1998 pour le journal Le Droit d'Ottawa.

Dix mois plus tard, en décembre 1998, Foisy était embauché par la section sportive du Journal de Montréal.

Le Journal l'a affecté à la couverture de trois autres Jeux olympiques, soit ceux de Salt Lake City en 2002, d'Athènes en 2004 et de Turin en 2006.

«Les Jeux olympiques, c'est un marathon pour les médias, a-t-il fait remarquer. Durant 20 jours, les journalistes n'arrêtent jamais de travailler. Ils dorment très peu et sont continuellement à l'affût des nouvelles. C'est complètement fou!»

À Pékin, nos trois collègues devront vivre avec un décalage horaire de 12 heures.

«Les compétitions auront lieu la nuit pour les Québécois, a précisé Foisy. Comme ce fut le cas à Nagano, je vais me coucher à minuit et me lever tous les jours à cinq heures pour sauter sur mon ordinateur.»

«À Pékin, vous devrez ouvrir votre téléviseur à 3h du matin si vous voulez assister à la remise de médaille de Marie-Hélène Prémont, si jamais elle monte sur le podium. La natation fera toutefois exception à la règle alors que les finales seront présentées à 8h le matin pour accomoder les Américains et les Canadiens.»

Le transport : un problème

De son côté, notre photographe Raynald Leblanc n'aura pas le temps de chômer lui non plus.

Chef de secteur de la photographie au Journal depuis un an, Leblanc devra se déplacer un peu partout sur les sites des Jeux olympiques pour capter les meilleurs clichés des athlètes.

«Pour les photographes, le transport demeure toujours un point d'interrogation, a-t-il mentionné. C'est sûr que nous allons suivre de très près les perfermorances des Québécois.

«Je pense, entre autres, à Audrey Lacroix en natation, à Éric Lamaze en sports équestres, à Marie-Hélène Prémont en vélo de montagne et à Alexandre Despatie en plongeon.»

Leblanc a l'intention d'envoyer des» tonnes» de photos au Journal pour agrémenter les textes de nos deux journalistes.

«Les Jeux olympiques, c'est la coupe Stanley des médias. À Pékin, nous aurons autant d'adrénaline que les athlètes. C'est là que ça va se passer», a conclu François Foisy.

Tableau des médailles

  OR AR BR  
Chine 51 21 28 100
Etats-Unis 36 38 36 110
Russie 23 21 28 72
Grande-Bretagne 19 13 15 47
Canada 3 9 6 18

Dernier podium

Vidéos | Sports

Question Olympique







Résultats
 
 

Dernières manchettes olympiques

[an error occurred while processing this directive]

à lire dans Canoë sports

[an error occurred while processing this directive]

Cartes virtuelles et fonds d'écran