Les médecins veulent mettre un frein à l’implantation: explications