Légionellose: feu vert pour le recours collectif