AFP
AFP

Les étudiants en médecine saoudiens pourront finir leur formation au Canada

Les étudiants en médecine saoudiens pourront finir leur formation au Canada

Photo Fotolia

AFP

Ottawa | Plus de 1000 étudiants en médecine saoudiens installés au Canada et sommés de partir par Riyad en raison de la crise diplomatique avec Ottawa ont obtenu un délai supplémentaire qui leur permettra de terminer leur formation, a confirmé mardi le gouvernement canadien.

Ces 1053 étudiants en médecine ont obtenu un nouveau sursis du ministère de l'éducation saoudien, selon des responsables médicaux et universitaires canadiens.

« Nous sommes heureux que les internes saoudiens en médecine de tout le pays puissent mener à terme leur formation au Canada », a indiqué à l'AFP Amy Mills, porte-parole du ministère canadien des Affaires étrangères.

Le royaume saoudien avait initialement sommé les étudiants de partir d'ici fin août du Canada, avant de repousser au 22 septembre l'échéance.

Les étudiants ont finalement appris lundi qu'ils seraient « en mesure de poursuivre leurs études au Canada jusqu'à ce qu'ils puissent obtenir une réaffectation dans un programme en médecine dans un autre pays », a indiqué Paul-Emile Cloutier, président de SoinsSantéCan, l'organisation nationale regroupant les hôpitaux canadiens.

L'information n'avait pas été confirmée de source saoudienne mardi.

Le royaume saoudien avait créé la surprise début août en annonçant l'expulsion de l'ambassadeur du Canada, en rappelant son ambassadeur et en gelant tout nouveau commerce ou investissement avec ce pays après la dénonciation par Ottawa de l'arrestation de militants saoudiens des droits de l'homme.

Selon le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, jusqu'à 25 000 patients pourraient être affectés si les internes saoudiens devaient partir du Canada.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos