Agence QMI
Agence QMI

Le stress au travail, première cause des problèmes de santé mentale

Le stress au travail, première cause des problèmes de santé mentale

Photo stock.adobe.com

Agence QMI

Les travailleurs canadiens sont d'avis que le stress au travail est la principale cause des problèmes de santé mentale, selon une enquête de la firme Morneau Shepell.

Conscient que les problèmes de santé mentale au travail sont parmi les principales préoccupations des organisations de toute taille, la firme a interrogé 1575 employés au pays entre le début de 2017 et le mois d'août 2017.

Selon l'enquête sur «la santé mentale dans les milieux de travail au Canada», la «cause première des problèmes de santé mentale ou des maladies mentales est le stress au travail». En outre, la dépression et l'anxiété seraient les deux principaux problèmes.

«Il est très important que les employeurs tiennent compte de la santé mentale de toute leur main-d'oeuvre et élaborent une stratégie visant tous les aspects des programmes de santé mentale, y compris des mesures préventives afin de garder les employés en bonne santé, une intervention précoce pour surmonter les difficultés, de même que des politiques de soutien pour assurer un retour au travail efficace», a expliqué Bill Howatt de Morneau Shepell.

Impact sur la carrière

L'enquête constate aussi que les problèmes de santé mentale ont un impact considérable sur la carrière et le rendement au travail.

Près de 70 % des répondants ont indiqué que leur santé mentale a été affectée par leur travail. De plus, 78 % ont affirmé que la principale raison de leur absence du travail était liée à la santé mentale.

Morneau Shepell soutient par ailleurs que s'il n'y a pas de stratégies d'adaptation efficaces, «les employés risquent de se faire encore plus de mal».

«Le suicide demeure une préoccupation de premier plan, car plus de la moitié (58 %) des répondants ont déclaré avoir envisagé le suicide pour composer avec une maladie mentale», mentionne-t-on.

Selon les chiffres de la Commission de la santé mentale du Canada, un Canadien sur cinq souffre d'un problème de santé mentale ou d'une maladie mentale, ce qui équivaut à 500 000 employés qui se trouvent dans l'impossibilité de travailler chaque semaine pour l'une ou l'autre de ces raisons.

«Il faut du temps pour réussir la mise en oeuvre d'une stratégie complète en matière de santé mentale, mais elle est essentielle à la santé globale de l'organisation», a ajouté Louise Bradley, présidente-directrice générale de la Commission.

Les conclusions de l'enquête de Morneau Shepell ont été regroupées dans un livre blanc, «Comprendre la santé mentale, la maladie mentale et leur incidence en milieu de travail».



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos