Agence QMI
Agence QMI

Autisme : nouveau mécanisme trouvé par des chercheurs montréalais

Autisme : nouveau mécanisme trouvé par des chercheurs montréalais

Photo d'archives, Agence QMI

Agence QMI

MONTRÉAL - Des chercheurs l'Université McGill à Montréal ont découvert un mécanisme moléculaire susceptible de contribuer au développement de l'autisme.

L'équipe menée par Carl Ernst, chercheur au Centre de recherche de l'hôpital Douglas à Montréal, a identifié comment une cellule du cerveau, qui est porteuse d'une mutation génétique, peut se développer anormalement.

«Les troubles du spectre de l'autisme forment un ensemble de centaines de maladies très rares, causées par des mutations dans de nombreux gènes. Elles peuvent néanmoins être regroupées en une constellation spécifique de symptômes. Nous devons aborder ces troubles en nous intéressant d'abord aux gènes, plutôt qu'en nous attardant à une classification clinique», a expliqué Carl Ernst par voie de communiqué, mardi.

Le groupe de scientifiques a concentré ses recherches sur un gène nommé GRIN2B, connu pour causer l'autisme lorsqu'il subit une mutation.

Par génie génétique, ils ont réussi à corriger en laboratoire la mutation affectant les cellules du patient, et à les faire redevenir saines.

Cette étude a été publiée jeudi dernier sur le site internet de l'International Society for Stem Cell Reasearch (ISSCR), un organisme scientifique spécialisé dans la recherche cellulaire.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos