TVA Nouvelles
AFP

Le henné noir peut causer de graves réactions allergiques

Le henné noir peut causer de graves réactions allergiques

Fotolia

TVA Nouvelles

Le henné est extrêmement populaire. Offert régulièrement dans des festivals, sur des plages, dans des destinations vacances ou encore en boutique, il est régulièrement utilisé pour faire des tatouages temporaires.

Toutefois, un type de henné, le henné noir, peut causer de graves brûlures, ou des réactions allergiques pouvant être mortelles, rapporte la BBC.

Une Anglaise, Mary Bates, a fait l'expérience du henné noir sans le savoir, lors d'un voyage en Turquie, en 2015.

«C'était vraiment épeurant. Je ne savais pas ce qui se passait, je n'avais jamais entendu parler du henné noir», explique la jeune femme.

Elle se trouvait sur une plage lorsqu'une dame l'a approchée pour lui offrir du henné. Mary Bates avait 16 ans à l'époque.

Une heure après avoir reçu le tatouage, elle a suspecté que quelque chose d'anormal se passait, précise la BBC Three.

«Toutes les lignes du tatouage ont commencé à se soulever, gonfler. Ça empirait et ça empirait. Après quelques jours, le tatouage s'est mis à suinter, et des morceaux de peau se détachaient».

Sans le savoir, elle était en train de subir une réaction au henné noir, qui n'a rien de temporaire.

Contrairement au henné naturel, le henné noir contient des niveaux élevés d'un produit chimique appelé paraphénylènediamine, ou PPD.

Le PPD est la substance que l'on trouve dans certains colorants capillaires, mais dans des concentrations beaucoup plus élevées dans le henné noir.

Contrairement au henné noir, le henné naturel ne contient jamais de PPD - il est entièrement composé d'ingrédients à base de plantes, y compris l'eucalyptus. Une fois qu'il durcit et se décolle, il laisse une tache d'orange, qui s'assombrit et prend une couleur bourgogne au cours des deux prochains jours.

Mais la distinction entre le henné noir et le henné brun n'est pas connue. Le henné noir a proliféré dans les endroits touristiques, en particulier autour du sud de l'Europe et de l'Afrique du Nord.

Bien que tous ceux qui ont un tatouage au henné noir ne souffrent pas d'une réaction, les risques sont si graves que, dans l'Union européenne, il est illégal de mettre de telles concentrations de PPD sur la peau.

Heureusement, Mary a pu se faire soigner et a reçu un traitement à base de cortisone pour soigner sa plaie. Elle n'en garde aucune séquelle.

Toutefois, plusieurs vont garder les marques et les cicatrices du henné noir pour le reste de leur vie, alors qu'il croyait simplement recevoir un tatouage temporaire.

Mourir après une teinture à cheveux

Mettre du henné noir sur la peau peut rendre une personne gravement allergique au produit chimique qui s'y retrouve.

Ainsi la sensibilité au PPD peut s'aggraver, posant de sérieux risques pour la personne.

Julia McCabe est décédée en 2012 après avoir teint ses cheveux - bien qu'elle ait utilisé le même colorant capillaire plusieurs fois auparavant.

L'enquête sur sa mort a révélé qu'elle avait eu un tatouage au henné noir en vacances cinq ans plus tôt, ce qui l'avait rendue allergique à la teinture.

Elle avait continué à utiliser le colorant capillaire, qui a commencé à lui donner des éruptions cutanées qui empiraient chaque fois.

Le colorant aura finalement provoqué un choc anaphylactique sérieux qui l'a tuée.

Le vrai henné est sécuritaire

L'artiste Ash Kumar, spécialiste du henné dont le travail peut être vu dans les films de Bollywood, est l'une des principales voix dans la lutte contre le henné noir.

«Le vrai henné est totalement sûr - il a été utilisé pendant des milliers d'années, dit-il. Il contient des ingrédients à base de plantes comme l'eucalyptus qui aident à rafraîchir la peau, c'est pourquoi il est mis sur les femmes quelques jours avant leur mariage. C'est traditionnellement fait pour des raisons thérapeutiques, pour calmer la mariée et l'aider à se détendre. C'est pourquoi les hindous le font, les musulmans le font, les sikhs le font, certaines communautés juives l'utilisent», assure-t-il à la BBC.

Le henné naturel, dit Ash, a une odeur très particulière, alors que le henné noir ne dégage habituellement pas d'odeur.

Par ailleurs, si un artiste vous indique que le henné qu'il propose apparaît «immédiatement» sur la peau, méfiez-vous, il pourrait s'agir de henné noir.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos