Agence QMI
Agence QMI

Les Québécois encore et toujours préoccupés par la santé

Les Québécois encore et toujours préoccupés par la santé

Photo Fotolia

Agence QMI

Les Québécois demeurent préoccupés par les enjeux liés à la santé, bien devant d'autres sujets de tracas, montre une étude du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) publiée mardi.

Selon l'enquête menée par le CIRANO, 79 % des Québécois considèrent que l'engorgement des urgences constitue un risque très important pour la province. Par contre, les Québécois disent maintenant éprouver une inquiétude quant à l'accès aux services de santé dans une proportion de 70 %, contre 77 % en 2011.

«Tout porte donc à croire que les efforts consentis pour améliorer l'accès à un médecin de famille aient contribué à rassurer les Québécois à ce chapitre», a avancé la coauteure de l'étude, Ingrid Peignier.

Autre sujet d'actualité, l'immigration inquiète 50 % des francophones de la province, contre 36 % des anglophones. Les femmes (53 %) et les personnes âgées de 55 à 74 ans (55 %) sont aussi plus susceptibles que les autres d'être préoccupées par cet enjeu, bien que 68 % des Québécois considèrent que l'immigration apporte des bénéfices au Québec.

La détérioration des infrastructures de transport, marquée par les nombreux cônes orange qui parsèment les routes du Québec, préoccupe aussi les répondants au sondage du CIRANO. Les deux tiers des répondants ont dit avoir des inquiétudes sur ce plan, tandis que 55 % des Québécois ont même affirmé ne pas faire confiance au gouvernement pour redresser la situation.

Sur le plan économique, les Québécois ont affirmé, dans une proportion de 59 %, être inquiets face à une éventuelle hausse du coût de la vie, un chiffre en diminution par rapport à 2016. D'ailleurs, les Québécois semblent plus optimistes qu'il y a deux ans en matière d'économie, si l'on se fie aux différents facteurs analysés dans le sondage.

L'éducation ne préoccupe pas non plus outre mesure les Québécois alors que seuls 28 % des répondants ont dit s'inquiéter de l'accès à l'éducation, tandis que 40 % des personnes sondées se sont dites préoccupées par le décrochage scolaire, contre 49 % en 2016.

L'enquête du CIRANO a été menée auprès de 1013 répondants du 5 au 10 avril 2018.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos