Agence QMI
Agence QMI

La névroglie responsable dans l'apparition des maladies mentales

La névroglie responsable dans l'apparition des maladies mentales

Photo d'archives

Agence QMI

Une nouvelle étude de l'Université Concordia met en lumière le rôle de la névroglie dans la dépression et les troubles anxieux.

Ce tissu de cellules qui se trouvent entre les neurones joue un rôle plus important qu'anticipé jusqu'à maintenant, selon la chercheuse Mari Sil qui a passé en revue quelque 1237 articles scientifiques sur le sujet.

« On a longtemps cru que les neurones étaient les seules responsables des fonctions importantes, et que la névroglie n'était qu'une colle ou un ciment cantonné à un rôle de soutien dans le cerveau. Or, la découverte d'indices d'une implication des cellules gliales dans la maladie psychiatrique a eu pour effet d'ouvrir de nouvelles avenues de recherche qui pourraient mener à divers traitements, diagnostics et méthodes de surveillance des troubles mentaux», a affirmé Mme Sil par communiqué, mardi.

Celle qui effectue des recherches postdoctorales au département de psychologie de Concordia a publié en décembre dernier son étude cosignée avec son directeur de thèse, Ed Ruthazer, dans la revue «Neuroscience and Biobehavioral Reviews».

La chercheuse observe que les épreuves subies avant la naissance et tôt dans la vie peuvent entraîner une perte de cellules gliales et une intensification de l'état pro-inflammatoire.

Cela pourrait expliquer, du moins en partie, l'importance du stress précoce comme facteur de risque pour des troubles psychiatriques plus tard dans la vie, précise l'étude.

L'universitaire, qui rappelle qu'une personne sur six devra composer avec la dépression à un moment ou à un autre de sa vie, avoue qu'on sait encore peu de choses sur les mécanismes d'apparition de la plupart des maladies psychiatriques.

«La névroglie pourrait constituer une nouvelle cible dans le traitement de troubles psychiatriques comme la dépression. Après tout, les cellules gliales sont les centrales métaboliques du cerveau et assurent beaucoup d'autres fonctions importantes que l'on commence à peine à comprendre», a conclu Mari Sild.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos