Agence QMI
Agence QMI

Amiante : des médecins demandent un resserrement de l'exposition

Amiante : des médecins demandent un resserrement de l'exposition

Photo SHUTTERSTOCK

Agence QMI

MONTRÉAL - L'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) et des groupes de médecins demandent au gouvernement Couillard d'abaisser par dix fois la norme d'exposition à l'amiante, un minéral cancérigène qui «tue plus d'une centaine de travailleurs québécois chaque année».

«Le Québec doit abaisser sa norme quant à l'amiante immédiatement, sans attendre le long processus issu d'une consultation pilotée par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail du Québec (CNESST)», a indiqué l'ASPQ, par communiqué, lundi.

Le gouvernement fédéral a déjà annoncé qu'il allait bientôt resserrer les normes d'exposition dans les entreprises de compétence fédérale, mais le gouvernement du Québec n'a pas encore emboité le pas.

«Rien ne pourrait justifier qu'on permette aux travailleurs québécois d'être exposés à un cancérigène avéré depuis 30 ans à des concentrations jusqu'à dix fois plus élevées que dans le reste de l'Amérique du Nord», a indiqué la Dre Marie-Ève Beauregard, porte-parole du groupe Jeunes médecins pour la santé publique.

La consultation publique de la CNESST sur les contaminants se poursuit jusqu'au 31 octobre 2017. L'organisme souhaite ainsi étudier la faisabilité économique et technique du respect des normes proposées ainsi que l'impact sur les milieux de travail si les normes actuelles sont maintenues.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos