Agence QMI

400 jours pour être pris en charge par un médecin

400 jours pour être pris en charge par un médecin

«Les cibles de 30 à 90 jours d’attente fixées par Gaétan Barrette ne sont respectées dans aucune région du Québec», a affirmé le chef caquiste en point de presse à Montréal.Photo Simon Clark / Agence QMI

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, soutient que près de 500 000 Québécois sont en attente d'un médecin et qualifie le bilan libéral en santé depuis 15 ans «d'échec». 

«Les cibles de 30 à 90 jours d'attente fixées par Gaétan Barrette ne sont respectées dans aucune région du Québec», a affirmé le chef caquiste en point de presse à Montréal, dimanche.

Selon les chiffres compilés et comptabilisés par la CAQ, pas moins de 492 000 Québécois sont inscrits sur la liste, mais n'ont toujours pas de médecin de famille. La moyenne de temps pour qu'un patient soit pris en charge par un médecin est de 404 jours.

«Nous ne sommes pas des porteurs de bonnes nouvelles», a déclaré pour sa part le porte-parole de la CAQ en matière de santé, François Paradis.

Selon la CAQ, deux autres «constats d'échec» de la réforme du ministre Gaétan Barrette sont qu'un million et demi de Québécois ne sont pas inscrits sur la liste d'attente pour un médecin de famille et que la grande majorité de ceux qui ont un médecin de famille ne peuvent pas le voir parce qu'il n'est pas disponible, estime le chef Legault.

La solution ultime pour régler définitivement le problème est de payer le médecin à la prise en charge et non à l'acte, ont mentionné les deux politiciens.

La CAQ invite les citoyens à signer un formulaire sur le site Jeveuxunmedecin.com

Trop tôt pour avancer des chiffres

De son côté, le ministre de la Santé estime qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions des statistiques.

«On a dit que ça prenait 18 mois parce que c'est impossible d'arriver là en deux, trois mois, et certainement pas en neuf mois, a dit Gaétan Barrette, dimanche, en réagissant aux propos de MM. Legault et Paradis. On est à mi-chemin, les choses vont bien. La CAQ, qui voit que ça fonctionne, veut se faire du capital politique.»

Le ministre Barrette promet une mise à jour de ces chiffres à la fin du mois. Mais c'est au 31 décembre qu'on verra si la réforme fonctionne. À ce moment, les médecins devront avoir inscrit 85 % des Québécois au registre des patients.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos