Agence QMI

À 47 ans, elle découvre qu'elle a la maladie d'Alzheimer

Patricia Gilbert a reçu un terrible diagnostic l'an dernier. «Je cherchais beaucoup les choses, j'oubliais des choses», raconte-t-elle. À 47 ans, elle a appris qu'elle avait la maladie d'Alzheimer.

Celle qui était coiffeuse a commencé à s'apercevoir qu'elle commettait de plus en plus d'erreurs. «Je ne mettais pas les rendez-vous dans la bonne colonne. Je mettais les clients avec une autre personne ou encore l'heure n'était pas la bonne», a-t-elle confié à TVA Nouvelles, dans le cadre de la semaine de sensibilisation au cerveau.

Après une série de tests, les médecins lui ont d'abord annoncé qu'elle avait une maladie dégénérative. Ils lui ont ensuite appris qu'il s'agissait de la maladie d'Alzheimer.

Alors qu'on associe souvent cette maladie à des gens âgés, on parle peu de personnes aussi jeunes que dans la quarantaine qui sont touchées

«Au début, tu n'y crois pas, explique-t-elle. Tu te dis qu'ils ont dû se tromper. Ils vont peut-être faire d'autres tests et voir qu'ils n'ont pas raison. Avec le temps, je me suis rendu compte, plus que le temps avançait, pire c'était.»

C'est une épreuve qui a également grandement affecté le conjoint de Patricia, Normand Audet.

Pour l'instant, Patricia dit essayer de ne pas trop penser au futur. «C'est sûr que j'y pense des fois à comment ça va être. Je n'ai pas envie d'y aller, mais c'est sûr que quand je projette pour plus tard, ça me fait peur un peu.»

Alors que de nombreux patients atteints de la maladie d'Alzheimer n'osent pas en parler, Patricia dit vouloir aider les autres. «Je veux dire que c'est possible de "dealer" avec ça. Ce n'est pas évident, mais c'est possible avec de l'amour et d'aller chercher de l'information», a-t-elle ajouté.

La maladie d'Alzheimer touche actuellement près de 800 000 Canadiens.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos