Louis Gagné
Agence QMI

Les blocs opératoires ne fonctionnent qu'à 50 %

Louis Gagné

Dernière mise à jour: 06-06-2016 | 18h27

QUÉBEC - La Coalition avenir Québec «ameute la population» inutilement en propageant des données erronées sur l'occupation des blocs opératoires, a dénoncé Gaétan Barrette.

Le ministre de la Santé a tenu à «remettre les pendules à l'heure», lundi, après que la CAQ eut affirmé que le taux moyen d'utilisation des salles d'opération au Québec était de 53 %, et ce, alors que 20 000 patients attendent une chirurgie depuis plus de six mois.

«Ça veut dire que la moitié du temps, à 29 heures semaine, les lumières sont fermées, les portes sont barrées, s'est insurgé le porte-parole de la CAQ en matière de santé, François Paradis. Le gouvernement doit opérer dans tous les sens du terme, parce que ça ne fonctionne pas.»

S'il reconnaît que l'utilisation des blocs opératoires n'est pas «totale» au Québec, Gaétan Barrette assure qu'elle oscille plutôt autour de 77 %. Le ministre de la Santé reproche à François Paradis de s'être basé sur une norme européenne qui n'existe pas au Québec et de ne pas avoir pris en compte le nombre réel d'urgences qui sont en fonction.

«De façon historique, le nombre de salles d'opération qui sont inscrites au permis des établissements est le nombre de salles d'opération qui sont là à l'origine. Et on comprendra qu'au fil du temps, il y a des salles d'opération qui, pour toutes sortes de raisons, notamment de vétusté, ne sont plus utilisées», a expliqué le ministre.

En région

Gaétan Barrette a fait valoir qu'il était normal que les blocs opératoires de certains hôpitaux situés en région ne soient pas utilisés à pleine capacité.

«Tout le monde comprendra, là, qu'à Sainte-Anne-des-Monts, le bloc opératoire ne fonctionne pas 10 heures par jour, 52 semaines par année. En réalité, il fonctionne quelques heures par mois, mais nous avons choisi, collectivement, d'assurer à la population de toutes les régions une disponibilité chirurgicale à la semaine longue», a indiqué le ministre.

Il a ajouté qu'il fallait également prendre en considération le ralentissement de l'utilisation des blocs opératoires durant les vacances d'été et la période des Fêtes.

Gaétan Barrette a reproché à la CAQ d'agiter un épouvantail en véhiculant «une quantité incroyable de données qui sont tout à fait inexactes».

«La Coalition avenir Québec, par la bouche de François Paradis, prend des chiffres et n'en fait pas l'analyse correcte, et je trouve ça extrêmement déplorable parce que ça inquiète la population», a dit le ministre.

Taux d'occupation des salles d'opération au Québec:

Abitibi-Témiscamingue: 29 %
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine: 31 %
Côte-Nord: 32 %
Bas-Saint-Laurent: 40 %
Saguenay-Lac-Saint-Jean: 42 %
Mauricie-Centre-du-Québec: 51 %
Estrie: 52 %
Chaudière-Appalaches: 54 %
Lanaudière: 54 %
Laurentides: 54 %
Montérégie: 55 %
Outaouais: 57 %
Montréal: 57 %
Laval: 64 %
Capitale-Nationale: 65 %

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos